×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Meknès-INDH: La priorité à l’insertion des jeunes

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5925 Le 14/01/2021 | Partager
Autorités, CGEM, et ONG mobilisées pour éradiquer le chômage
Formations qualifiantes, stages et bourses de mérite…au menu

Donner de nouveaux espoirs aux jeunes de la capitale Ismaïlienne. C’est le pari des autorités de la ville de Meknès qui viennent d’inaugurer «la plateforme des jeunes Maknassa Azaytoune».

«Dédié à l’accompagnement des porteurs de projets et l’insertion professionnelle, ce nouvel établissement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans sa troisième phase», souligne d’emblée Abdelghani Sebbar, gouverneur de la préfecture de Meknès.

Pour garantir la pérennité et la réussite de ce projet, le responsable territorial a mis en réseau l’Association Ismaïlia Al Kobra, la CGEM Meknès-Ifrane, l’université Moulay Ismaïl, les élus, l’Anapec et l’OFPPT.

Le but est d’assurer une bonne gestion de la plateforme, allant de l’accueil des jeunes à leur insertion, en passant par une formation qualifiante, des stages de pré-embauche, et des bourses. In fine, quelque 1.140 candidats devront bénéficier des services de cette plateforme durant la période 2021-2023. Lesquels porteront particulièrement sur l’accompagnement pré et post-création de projets.

D’un investissement de près de 6,5 millions de DH, la plateforme représente la composante principale du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes. Ces derniers profiteront d’un accompagnement idoine  en matière de recherche d’emploi, stage et formation professionnelle. Le centre les appuiera également dans l’examen et la préparation de leurs projets afin d’améliorer leurs revenus et réussir l’intégration des jeunes au niveau économique.

A ce titre, Aziz Fertahi, président de la CGEM Meknès-Ifrane, a réitéré la promesse du patronat, de «contribuer activement» dans la première commande des jeunes auto-entrepreneurs.

Selon lui, «cette contribution établira une relation de confiance entre universités, jeunes entrepreneurs et patronat». «Il ne s’agit pas d’une nouvelle forme de rente… mais plutôt une faveur apportée aux jeunes, suite à une longue réflexion, dans le but de créer des entreprises, des emplois et de la richesse dans tous les secteurs confondus», argue Fertahi. Devant les différents partenaires, ce dernier s’est voulu « rassurant ».

«La CGEM promet de payer ses commandes à la livraison et sans aucun délai. Il s’agit ainsi d’un ordre d’achat plafonné à 50.000 DH, avec 30% d’acompte et un paiement cash», rappelle-t-il.

A travers cette initiative, les opérateurs de Meknès promettent d’accompagner ces jeunes et leur assurer un bon décollage. Pour les étudiants brillants issus de familles nécessiteuses, Fertahi s’engage «à titre personnel» à débloquer 5 à 6 bourses d’études. «Outre le soutien moral et financier, nous leur garantirons une insertion professionnelle dans différents domaines», renchérit-il.

                                                       

Confiance en l'avenir

Le mot d’ordre de la 3e phase de l’INDH est de favoriser le ciblage des projets qui redonneraient de nouveaux espoirs à la jeunesse marocaine. Et surtout de la confiance en l’avenir. L’enveloppe consacrée à ce chantier s’élève à 18 milliards de DH sur une période de cinq ans (2019-2023). Elle sera financée à hauteur de 60% du budget général de l’Etat, 30% du ministère de l’Intérieur à travers la Direction générale des collectivités locales et 10% de la coopération internationale.

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc