×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Sport, culture et médias: Le détail du package de sauvetage

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5922 Le 08/01/2021 | Partager
Exonérations, report des cotisations sociales, prolongement du moratoire bancaire…
Les salariés en arrêt provisoire de travail bénéficieront d’une indemnité
Des mesures valables jusqu’au 31 mars 2021

«2020 a été une année redoutable pour les salariés et les entreprises des secteurs du troisième temps, à savoir la culture, le cinéma, la jeunesse, les sports et les médias», souligne Othman El Ferdaous, ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports.

presse-022.jpg

Une batterie de mesures permettant de soutenir la trésorerie des entreprises a été mise en place. Une véritable bouée de sauvetage pour la presse écrite touchée de plein fouet par la crise (Ph. Jarfi)

Afin de soutenir ces secteurs fortement fragilisés par la crise, le Comité de veille économique a adopté, le 6 janvier 2021, quatre contrats-programmes pour les industries culturelles et créatives, les crèches privées, les salles de sports privées et la presse écrite. «Il s’agit avant tout de soutenir la trésorerie des entreprises et d’aider les salariés à préserver leur dignité», précise El Ferdaous.

Ainsi, les employés de ces secteurs déclarés à la CNSS en arrêt provisoire de travail profiteront d’une indemnité forfaitaire, notamment ceux exerçant dans des unités dont le chiffre d’affaires a baissé de 50%. Les sociétés, elles, bénéficieront de report de paiement des cotisations sociales, d’exonérations de l’IR sur les compléments de rémunération, ou encore, de la prorogation du délai de remboursement du découvert «Damane Oxygène».

Elles seront aussi éligibles aux produits de garantie de la CCG, à savoir: Relance TPE (pour les CA inférieurs à 10.000 DH) et Damane Relance. Pour finir, un moratoire sur le remboursement des échéances de crédit bancaire et du crédit leasing est prévu. Ces mesures seront effectives jusqu’au 31 mars 2021. «Concernant la presse écrite, le contrat programme s’ajoute au dispositif d’appui à la presse qui succédera en 2021 à l’opération de soutien exceptionnel. Cette dernière avait mobilisé 235 millions de DH en 2020», précise le ministre.

firdaous-0022.jpg

 «La transformation digitale constitue le fil rouge des projets de relance du plan d’action annuel du ministère», souligne Othman El Ferdaous, ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (Ph. L'Economiste)

Pour ce qui est des entreprises des industries culturelles et créatives, une cellule d’assistance au montage de dossiers pour participer au programme Intelaka sera mise en place, en plus d’un véhicule d’investissement pour accompagner certains projets. Suite aux recommandations du Conseil Economique, Social et Environnemental  (CESE), une plateforme digitale pour le patrimoine immatériel, les spectacles vivants et les festivals sera élaborée.

Il est également prévu un programme de subvention des prestations de distribution des albums musicaux auprès des agrégateurs de plateformes.
La mise en place d’une cellule d’assistance au montage de dossier et d’une hotline des jeunes entrepreneurs culturels est aussi au programme. «L’une des mesures essentielles de ce programme est que nous puissions aboutir à une mise à niveau statistique et économétrique du secteur de la culture», souligne le ministre.

Cela permettra de mieux dimensionner le cadre législatif et réglementaire qui sera propre aux entreprises culturelles.  D’ailleurs, conformément aux recommandations des Assises en octobre 2019, le chantier statistique du secteur a été lancé. L'ouverture des plis sur l'appel d’offre de l’étude stratégique est prévue pour le 18 février 2021. Le secteur privé contribuera aux travaux.

Coup de pouce digital

«La transformation digitale constitue le fil rouge des projets de relance du plan d’action annuel du ministère», selon Othman El Ferdaous. Pour le département de la Culture, une application mobile multicanal sera créée. Elle permettra de digitaliser le processus de délivrance de la carte d’artistes, de dématérialiser les appels à projets. Elle proposera les services de billetteries, la gestion des files d’attentes, les réservations pour les sites du patrimoine... Le ministre a également annoncé qu’un appel à projets sera bientôt lancé pour la valorisation des sites du patrimoine, via la réalité augmentée. Au niveau du sport, suite à la consultation participative initiée en août 2019 sur les réseaux sociaux, sous le hashtag «#fikraryadia», 168 propositions ont été partagées. C’est celle de Mostafa Rached, consistant à créer une plateforme électronique pour les fédérations et associations sportives, qui a été retenue. Le projet a été présélectionné pour un financement et un accompagnement par l’agence allemande de coopération internationale (GIZ).

Tilila EL GHOUARI

 

 

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc