×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Du live pour observer les animaux sauvages

Par Karim Agoumi | Edition N°:5913 Le 25/12/2020 | Partager
Le premier projet de caméra immersive lancé par le zoo de Rabat
Reproduction, nourrissage… Les activités sociales de la faune retransmises en direct aux internautes
Un moyen utile de divertir le public en ce temps de mesures restrictives
lions-de-latlas-013.jpg

Le zoo de Rabat vient de lancer un service innovant de live-caméra, qui retransmet en direct des instants de vie du monde animal capturés au sein même du parc.  (Ph. Z.D.R.)

Pouvoir observer les animaux sauvages dans leur état naturel sans avoir à quitter son domicile. C’est en substance ce que propose le jardin zoologique de Rabat via son nouveau projet de live-caméra, récemment lancé en partenariat avec l’ambassade de Hongrie. Une expérience éducative immersive et «safe», qui tombe à pic avec les mesures restrictives du contexte Covid.

Ce service, d’ores et déjà accessible sur le site web du parc «rabatzoo.ma», est aussi bien destiné aux passionnés d’animaux qu’aux néophytes en la matière. Son concept ? Accéder en temps réel  à la vie animale de l’établissement et pouvoir contempler ses nombreux pensionnaires poilus ou écaillés derrière l’écran d’une tablette ou d’un ordinateur.

Un moyen de découvrir ou redécouvrir ce monde empli d’enseignements et de richesses mais également de se divertir ou d’étendre sa culture générale sans avoir à se rendre «physiquement» sur le site. Le programme, qui se veut particulièrement novateur, permettra ainsi aux Marocains – et surtout aux enfants – de s’évader et d’apprendre malgré les mesures restrictives liées à la pandémie.

Lions de l’Atlas, girafes, gazelles...

Parmi les espèces qui apparaîtront dans ces enregistrements notamment, figureront des lions de l’Atlas, des girafes, des pélicans, des autruches, des gazelles dorcas mais aussi des singes magots. Les présentations en question capteront des instants clés de leur vie sociale parmi lesquels le nourrissage, l’accouplement, le jeu ou encore le combat. Au total, près de trois environnements naturels seront en partie filmés, parmi lesquels la savane ou encore la montagne de l’Atlas.

Une performance technique rendue possible grâce à l’installation de caméras IP connectées à internet par la société hongroise Web Garden, spécialisée dans la mise en œuvre de solutions web et de caméras dotées des dernières technologies. Un groupe comptant parmi les plus grandes références dans le domaine en Afrique ainsi qu’en Europe.

Karim AGOUMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc