×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Art & Culture Week-End - Expo: Figer le temps qui fuit

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5908 Le 18/12/2020 | Partager
Huit photographes exposent au Macaal à Marrakech
Des «historiens du présent» qui documentent cet espace-temps

Les artistes n’ont toujours pas fini d’en découdre avec la situation actuelle. Entre confinement, déconfinement, mesures sanitaires et gestes barrières, chacun à sa manière tente d’inscrire, de documenter ou de démystifier cet espace-temps si particulier.

expo-masque-009.jpg

Fatima Zohra Serri, Time, 2020 Impression fine art, 90 x 60 cm © Fatima Zohra Serri

Réuni autour d’un projet commun, sous le commissariat de M’hammed Kilito, huit photographes marocains nous donnent leurs représentations de ce quotidien hors du temps. «Tempus Fugit», (le temps fuit), s’installe sous les cimaises du Macaal, le Musée d’art contemporain africain Al Maaden de Marrakech du 19 décembre 2020 au 5 février 2021. «Ce projet met un accent particulier sur la narration. Il vise à relier plusieurs histoires en donnant à chaque photographe la liberté d’exprimer librement sa vision, son expérience et, in fine, d’en conserver une trace», précise M’hammed Kilito.

Conserver la trace d’un temps qui fuit «tandis que nous errons, prisonniers de notre amour du détail», comme pour paraphraser le poète Virgile «Sed fugit interea, fugit irreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore», chacun des huit artistes apportera des fragments d’histoires qui s’enchevêtrent dans une mosaïque assemblée grâce à une scénographie résolument épurée, réalisée par Zineb Andress Arraki. Ainsi, Fatima Zohra Serri nous livre des portraits à la fois mélancoliques et poétiques entre éloignement, solitude et rêve d’évasion.

De la même façon, Walid Bendra tire le portrait de l’architecture urbaine évidée de ses habitants. Hicham Benohoud tente quant à lui de structurer et de réorganiser son espace de vie par un enchevêtrement de lignes et de directions, comme autant de possibles. Photojournaliste, Yassine Toumi documente de manière détachée l’organisation d’un pays en état de siège tandis que dans la même veine, Seif Kousmate y ajoute une note d’humanité grâce à des attitudes, des gestes et des habitudes du quotidien. Photographes, historiens, conteurs du quotidien.

L’exposition est produite et réalisée par le groupe Mafoder: «Si nous avons choisi, en guise d’acte culturel, de faire appel au talent d’artistes photographes, c’est que ceux-ci, à travers leur regard et comme « Historiens du présent », sont à nos yeux parmi les plus à même de mettre en lumière et de témoigner de ce que nous avons traversé. Ils nous tendent un miroir troublant de ce que chacun d’entre nous a pu vivre durant cette période» s’explique Ibrahim Slaoui, PDG du groupe, connu pour son soutien à la jeune scène artistique marocaine, particulièrement celle du street-art.

A.Bo

 

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc