×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Un tronçon de l'escalier d'origine de la tour Eiffel aux enchères

Par L'Economiste | Edition N°:5897 Le 03/12/2020 | Partager
Son prix a atteint près de 10 fois son estimation basse
Il est issu d'une collection privée canadienne
tour-eiffel-1-097.jpg

Haut de près de trois mètres, ce tronçon de l'escalier hélicoïdal de la tour Eiffel a été adjugé mardi pour 274.475 euros et a rejoint une collection privée européenne, a annoncé la maison de ventes Artcurial (Ph. AFP)

Composé d'environ 14 marches, un tronçon de l'escalier hélicoïdal de la tour Eiffel a été adjugé mardi pour 274.475 euros (frais inclus) et a rejoint une collection privée européenne, a annoncé la maison de ventes Artcurial.

Haut de près de trois mètres, il provient de l'escalier hélicoïdal d'origine de la Dame de fer, datant de 1889, qui reliait le deuxième au troisième étage du monument.

Issu d'une collection privée canadienne, ce tronçon était estimé entre 30.000 et 40.000 euros. Il a donc atteint presque dix fois son estimation basse.

En 1983, l'installation d'un ascenseur entre les deux derniers étages de la tour avait obligé au démontage et au découpage d'un escalier en 24 tronçons.

L'un d'eux est depuis conservé au premier étage du monument tandis que trois autres ont été offerts à des musées français: d'Orsay, de la Villette (Paris) et de l'Histoire du fer (Nancy, dans l'est de la France).

tour-eiffel-2-097.jpg

Le célèbre escalier hélicoïdal qui a permis à Gustave Eiffel de planter, au sommet de la tour Eiffel, le drapeau français, lors de l'inauguration en 1889 (Ph. AFP)

En 1983, les vingt éléments restants ont été vendus à des collectionneurs du monde entier. Les deux seuls tronçons restés en France ont été acquis par le chanteur Guy Béart qui les avait revendus en 2015.

Ces différents morceaux sont aujourd'hui visibles sur des sites prestigieux à travers le monde: la Fondation Yoishii à Yamanashi au Japon ou près de la Statue de la Liberté à New York. D'autres se trouvent dans des collections privées étrangères, notamment en Suisse, en Italie ou au Canada.

C'est la quatrième fois qu'Artcurial proposait un morceau de tour Eiffel aux enchères.  Un premier tronçon de 3,5 mètres avait été adjugé à 220.000 euros en 2013, un deuxième avait décuplé son estimation à 523.800 euros en 2016, et un troisième avait été vendu pour 176.150 euros en 2018.

Haute de 324 mètres et devenue l'un des symboles de Paris, avec la cathédrale Notre-Dame, et la Basilique du Sacré Cœur de Montmartre, la Dame de fer avait été construite par Gustave Eiffel (1832-1923) pour l'Exposition universelle de 1889. Initialement nommée «tour de 300 mètres», elle est devenue le symbole de la capitale française et un site touristique de premier plan.

tour-eiffel-3-097.jpg

Des badauds groupés derrière une palissade observent le chantier de la tour Eiffel. Construite à Paris entre 1887 et 1889 sous la direction de l'architecte Gustave Eiffel, elle devait être présentée à l'exposition universelle de 1900 (Ph. AFP)

La tour Eiffel est en fer et non en acier. Le fer puddlé de la structure de la tour Eiffel provient des forges de Pompey en Lorraine en France. Les plaques et poutres de fer puddlé ainsi produites étaient ensuite préassemblées dans l’usine Eiffel de Levallois Perret à l’aide de rivets puis acheminées sur le site de construction de la tour Eiffel pour le montage.

L’entreprise de Gustave Eiffel a également construit la structure métallique d’un autre monument mondialement connu: la Statue de la Liberté à New York, conçue par Auguste Bartholdi et offerte par la France aux Etats-Unis à l’occasion du centenaire de la Déclaration d'indépendance américaine en 1886.o
Synthèse avec AFP

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc