×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossier Spécial

Rabais, remises, ristournes... Les concessions mettent le paquet pour sauver l’année

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5893 Le 27/11/2020 | Partager
Les promotions atteignent des sommets malgré le contexte difficile
Les avantages client avoisinent les 100.000 DH dans certains cas
automobile-093.jpg

Quelles soient généralistes ou premium, toutes les marques ont dévoilé leurs campagnes depuis la mi-novembre. En décembre, la campagne de promotion devrait s’intensifier (Ph. DR)

Les importateurs distributeurs automobiles ont à cœur de terminer l’année sur une bonne note. Si la Covid-19 a amputé une bonne partie des ventes automobiles de l’année (plus du quart), les professionnels font tout pour limiter la casse. Ils se sont ainsi préparés, dans le respect des mesures sanitaires, pour accueillir le maximum de clients et de conclure le plus de ventes possible pour bien terminer l’année. Une année qui a été particulière à plus d’un titre.

La pandémie du coronavirus a totalement bouleversé le secteur et l’a mis à l’arrêt. Aujourd’hui, l’idée est de rattraper une partie des pertes annuelles (-24% à fin octobre) à travers une campagne de promotions. Et comme chaque année, cette campagne démarre avec le désormais traditionnel Black Friday dont le lancement officiel est prévu ce vendredi 27 novembre dans le monde et qui devrait s’installer dans les concessions jusqu’au 31 décembre.

Cette année, l’objectif n’est pas forcément question d’écouler les stocks. D’ailleurs, la disponibilité de véhicule a fait défaut en octobre suite aux conséquences de la Covid-19. Les professionnels s’attachent davantage à réduire au maximum les baisses de leurs ventes.

Selon les prévisions de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), deux scénarios se dégagent: Si la demande se réduit de 10 à 12% en novembre et décembre, elle induira une baisse de 22% du marché à 130.000 véhicules dans un premier temps.

Dans le second cas, les réalisations des mois de novembre et décembre seraient quasi similaires à celles de 2019 et le marché finirait autour de 135.000 et 137.000 unités, en baisse de 17 à 18%. Et c’est justement ce qu’ils espèrent tous. Cela justifie donc les efforts déployés durant cette période. Les concessions se parent cette année encore, tout en s’adaptant au contexte, de leurs plus beaux atouts pour attirer les clients.

La course aux parts de marché devrait atteindre des sommets sauf que cette année, les professionnels ne bénéficient pas de facteurs avantangeux comme la pluviométrie et sont freinés par les restrictions qu’impose la propagation de la pandémie. Il n’empêche qu’ils ont consenti des efforts sur les prix (jusqu’à 91.000 DH de remise), accompagné leurs offres de services annexes (SAV, entretien, crédit, assurance, assistance, garantie…).

Cette année encore, les marques n’ont pas attendu décembre pour lancer leur offensive. Quelles soient généralistes ou premium, toutes les marques ont dévoilé leurs campagnes depuis la mi-novembre. En décembre, la campagne de promotion devrait s’intensifier.

Comme à l’accoutumée, les stratégies commerciales vont s’exacerber au fur et à mesure de l’avancement du mois avec des offres plus alléchantes les unes que les autres, avec l’introduction de nouveaux modèles à des tarifs intéressants, de plans marketing et communication agressifs, des remises significatives, des opérations spéciales... Certains ont réaménagé leurs horaires d’ouverture, d’autres proposent des ventes flash sur une durée limitée, des journées portes ouvertes... Il y en a même qui offrent des ristournes exceptionnelles sur certains modèles en déstockage, dépassants la centaine de milliers de DH  au moment où d’autres acteurs proposent la reprise de véhicule de toute marque. Sans parler des offres garantie, assistance et entretien qui se sont totalement démocratisées.

La nouveauté, cette année, Covid oblige, est le différé de 6 mois sur les échéances de crédit. D’ailleurs, le crédit zéro intérêt et zéro frais de dossier fait son grand retour. Rappelons que le financement est devenu une composante essentielle dans le package que proposent les importateurs. Au point de pousser certains à créer leurs propres marques blanches.

La proposition de services peut englober, dans certains cas, l’assurance et le service après-vente, particulièrement sur les pièces de rechange. Maintenant que tout est en place, il faudrait que la demande soit au rendez-vous! Ce qui n’est pas si sûr, s’en tenant à la fréquentation dans les showrooms en octobre.

Résilience du segment du luxe

Le segment du premium n’échappe pas à la crise même s’il s’est montré plus résilient. Il connaît une forte décroissance par rapport à son niveau de 2019. Cette baisse devrait toutefois y être, légèrement, inférieure à celle des autres segments du marché. Les professionnels du premium restent dans l’expectative pour l’année prochaine. «2021 devrait être une année de convalescence avec une demande intérieure pas au beau fixe avec des loueurs qui ne seraient pas encore de retour dans les concessions. Nous verrons comment le segment du luxe se comportera. En tout cas, il est, à ce stade, très difficile de faire des pronostics», argue Adil Bennani, président de l’Aivam.

Moulay Ahmed BELGHITI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc