×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Festival du film documentaire d’Agadir: Une 12e édition 100% digitale

Par Ghizlaine BADRI | Edition N°:5891 Le 25/11/2020 | Partager
Le Fidadoc obligé de s’adapter à cause de la crise
Tous les documentaires de cette édition tournés en Afrique et dans le monde arabe
3 à 4 films diffusés par jour gratuitement sur la plateforme du festival

A l’instar de tous les autres festivals, 2020 étant une année de crise inédite au niveau sanitaire, le Fidadoc va devoir lui aussi passer au mode digital pour cette 12e édition. Pour s’adresser à ses différents publics au Maroc et dans le monde, le Festival du Film Documentaire d’Agadir a décidé de tenir séance sur internet.

Prévue du 14 au 19 décembre prochains, cette édition digitale cherche à se rendre accessible à l’ensemble de ses acteurs, partenaires et visiteurs habituels à travers plusieurs ateliers virtuels.

«Nous allons offrir à nos spectateurs le meilleur de la création cinématographique documentaire issue du monde entier. Mais, évidemment, ce qui changera, cette année, c’est la nature des échanges. Habituellement, les gens face à face dialoguent, se répondent, donnant à la programmation une couleur particulière. Cette fois, cela se fera virtuellement», confie  Hicham Falah DG du Fidadoc.

Au programme du festival cette année, un thème, l’Afrique. Tous les films de cette 12ème édition ont été tournés sur ce continent et dans le monde arabe. Bon nombre d’entre eux, donnent une place importante à des femmes charismatiques et font écho aux mouvements sociaux et politiques contemporains sur notre continent, est-il expliqué auprès des organisateurs.

Etant donné que le festival se déroulera en ligne, les films sélectionnés seront accessibles gratuitement à travers le site internet, avec un programme quotidien de 3 ou 4 films. «Cette 12e édition devait se dérouler à la mi-juin 2020. Au mois de mars, nous avions déjà présélectionné une quarantaine de films sur les 300 films inscrits et la centaine de films que nous avions visionnés dans les principaux festivals internationaux de documentaires.

Dès que nous avons compris que la situation sanitaire ne nous permettrait pas d’organiser un festival dans sa forme traditionnelle, nous avons imaginé plusieurs scénarios. Eventuellement un festival itinérant à travers le Maroc si les salles rouvraient, puis, au vu des circonstances, l’édition digitale s’est imposée», poursuit Hicham Falah.

L’évènement compte, cette année, annoncer sa programmation complète le 1er décembre prochain. «Il n’est pas facile pour des cinéastes qui ont passé plusieurs années à confectionner un film, de ne pas le voir projeté sur un grand écran et de ne pas recevoir, non plus, les retours directs du public. Nous espérons que ces films retrouveront rapidement leur vraie place: sur grand écran et devant des spectateurs», conclut Falah.

Une résidence d’écriture panafricaine

Le Fidadoc pour cette nouvelle édition organise un certain nombre d’activités à vocation pédagogiques et professionnelles qui ne se dérouleront pas seulement pendant la semaine du festival, mais tout au long de l’année. Grâce au soutien du Arab Fund for Arts and Culture et de nombreux autres partenaires professionnels internationaux (la SCAM, l’Institut Français, IMS, le CNC),le Fidadoc a pu renforcer ses missions d’identification, de formation et d’accompagnement de jeunes documentaristes africains pendant les 4 mois du premier confinement. Les travaux de cette «Ruche documentaire» se poursuivront à l’occasion d’une résidence d’écriture panafricaine de deux semaines qui se déroulera du 8 au 20 décembre en marge de cette 12e édition.

Ghizlaine BADRI

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc