×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5891 Le 25/11/2020 | Partager

■ Vaccins anti-Covid: Le chef de l’OMS optimiste…

vaccination-covid-091.jpg

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, est optimiste. Il vient d’annoncer qu’il y avait désormais un «véritable espoir  que les vaccins anti-Covid qui ont été récemment annoncés, aident, avec d’autres mesures de santé publique, à mettre fin à la pandémie de Covid-19». «L’urgence avec laquelle ces vaccins ont été développés doit s’accompagner de la même urgence pour les distribuer équitablement», a-t-il indiqué. Le chef de l’OMS a rappelé que l’Accélérateur ACT, une initiative mondiale lancée en avril pour accélérer le développement et la production de diagnostics, de traitements et de vaccins sur une base équitable, a besoin immédiatement de 4,3 milliards de dollars pour soutenir l’achat et la livraison de masse de vaccins, de tests et de traitements. Et qu’il faudra 23,8 milliards de dollars supplémentaires l’année prochaine. Près de 187 pays participent au mécanisme Covax, qui leur permet de collaborer à l’achat et au déploiement des vaccins, en garantissant les meilleurs prix, volumes et délais pour tous les pays.

■ …L’UE multiplie les contrats
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé mardi 24 novembre un contrat avec la société américaine Moderna pour fournir jusqu’à 160 millions de doses de vaccin contre la pandémie Covid-19, le sixième conclu par l’UE avec un laboratoire pharmaceutique. Avant cette annonce, la Commission européenne avait déjà signé cinq contrats pour précommander des vaccins: avec le suédo-britannique AstraZeneca et l’américain Johnson & Johnson (jusqu’à 400 millions de doses auprès de chacun), le duo franco-britannique Sanofi-GSK (jusqu’à 300 millions de doses), le duo américano-germanique Pfizer-BioNTech (jusqu’à 300 millions de doses) et enfin avec l’allemand CureVac (jusqu’à 405 millions de doses). Ces livraisons n’interviendront toutefois que quand ces vaccins auront prouvé qu’ils sont sûrs et efficaces. La distribution de tout vaccin sera notamment suspendue au feu vert du régulateur, l’Agence européenne des médicaments (EMA). L’UE a jusqu’ici évoqué début 2021 pour la disponibilité des premières doses.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc