×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Classement des aéroports européens Chamboulement à bord

Par L'Economiste | Edition N°:5887 Le 19/11/2020 | Partager
Sur le top 10, les plateformes turques ou russes arrivent en tête
Les hubs de Francfort et Munich sortent du podium
aeroports-europeens-087.jpg

Au mois de septembre, les aéroports situés en Russie et en Turquie, des pays très étendus, ont dépassé largement les performances des autres marchés européens. Le plus dynamique a été celui d'Antalya en Turquie avec 2,25 millions de passagers (-53,5%) (Ph. AFP)

La crise du coronavirus a bouleversé le top 10 des aéroports sur le continent européen. En face, les plateformes turques ou russes arrivent en tête, au détriment de hubs majeurs comme Londres-Heathrow ou Paris-Charles de Gaulle, selon l'organisation d'aéroports ACI Europe.

Le trafic est, au 15 novembre, en baisse de 81% sur l'année dans les aéroports situés sur le continent européen, selon Airports council international (ACI) qui représente 500 aéroports dans 46 pays européens.

Au mois de septembre, les aéroports situés en Russie et en Turquie, des pays très étendus, ont dépassé largement les performances des autres marchés européens, en raison "du relatif dynamisme de leur marché intérieur", selon un communiqué d'ACI.

Cette situation a totalement bouleversé le classement des 10 premiers aéroports européens en termes de nombre de passagers accueillis.
L'aéroport européen le plus dynamique a été celui d'Antalya en Turquie avec 2,25 millions de passagers. Il est suivi par Moscou-Cheremetievo, Moscou-Domodedovo et Istanbul.

Londres-Heathrow, habituellement en tête du classement, n'arrive qu'en dixième position, derrière Paris-CDG (8e) et Amsterdam-Schiphol (9e). Ces importantes plateformes de connexion ont également été devancées par les aéroports d'Istanbul-Sabiha Gokcen (5e), Moscou-Vnukovo (6e) et Saint-Pétersbourg (7e), souligne ACI.
Les aéroports de l'UE, de Suisse, du Royaume-Uni, de l'Islande, du Liechtenstein et de Norvège enregistrent une chute de 86% de leur trafic par rapport à l'an dernier (-59% pour le reste de l'Europe), selon ACI.

Le secteur du transport aérien s'est effondré avec la crise du coronavirus et les restrictions de déplacements qui l'accompagnent. Les compagnies espéraient un redémarrage -notamment sur les vols long-courrier- en septembre, mais avec la nouvelle vague de l'épidémie, les réservations restent très faibles cet hiver.

Synthèse avec AFP

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc