×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Covid-19: «Il reste un long chemin à parcourir…»

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5886 Le 17/11/2020 | Partager
Malgré l’annonce de l’espoir d’un vaccin, l’OMS tempère
L’Alliance GAVI réunit des fonds
covid-19-086.jpg

«Jamais dans l’histoire, la recherche sur les vaccins n’a progressé aussi rapidement», selon l’OMS (PH: AFP)

Alors que l’annonce d’un candidat-vaccin ravive l’espoir dans le monde, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) tempère et rappelle «que rien n’est garanti». «Nous avons encore un long chemin à parcourir. Et le monde ne peut pas mettre tous ses œufs dans un même panier», a indiqué le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus à la clôture de la 73e Assemblée mondiale de la santé.

Malgré cette mise en garde, l’agence onusienne s’est dit encouragée par les résultats préliminaires des essais cliniques publiés récemment. «Jamais dans l’histoire, la recherche sur les vaccins n’a progressé aussi rapidement», a ajouté le Dr Tedros, relevant qu’il ne fait aucun doute qu’un vaccin sera «un outil essentiel pour contrôler la pandémie». Dans ce combat contre le nouveau coronavirus, le chef de l’OMS invite la communauté internationale à «faire preuve de la même urgence et du même esprit d’innovation pour faire en sorte que tous les pays bénéficient de cette avancée scientifique».

fabrication-vaccins-086.jpg

Un dispositif mis en place par GAVI, l’Alliance pour les vaccins et l’OMS pour acheter et distribuer les vaccins anti Covid-19 aux pays en développement a permis de réunir plus de deux milliards de dollars pour un engagement dit de «garantie de marché». «Ces fonds permettront à ces agences onusiennes d’acheter une première commande d’un milliard de doses de vaccins pour 92 pays éligibles», a souligné l’Alliance GAVI dans un communiqué.

Le mécanisme international «Covax» vise à garantir aux pays en développement, l’accès au futur vaccin contre le coronavirus et dans le cadre d’une garantie de marché préalable pour les vaccins. La Commission européenne, la France, l’Espagne, la République de Corée et la Fondation Bill & Melinda Gates se sont donc engagés à verser 360 millions de dollars. Cette même Fondation a également promis 20 millions de dollars supplémentaires à la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) pour soutenir la recherche et le développement du vaccin anti-Covid-19.

Cependant, selon l’Alliance GAVI, au moins cinq milliards de dollars supplémentaires seront nécessaires l’année prochaine pour financer d’autres commandes de doses de vaccins au fur et à mesure de l’arrivée de contributions dans le portefeuille. Jusqu’ici, près de 186 pays participent au mécanisme Covax, dont 94 sont des économies à revenu faible ou intermédiaire. Lesquels peuvent bénéficier d’un accès aux vaccins au moyen de la garantie de marché dudit dispositif lancé cet été par l’OMS en collaboration avec l’Alliance Gavi.

La course au vaccin se poursuit

La société de biotechnologie américaine Moderna a annoncé lundi 16 novembre que son vaccin contre le Covid-19 était efficace à 94,5% pour réduire le risque de contracter la maladie. La semaine dernière, l'alliance Pfizer/BioNTech a annoncé que son vaccin aurait une efficacité de 90% et le vaccin russe Spoutnik V de 92%, selon des résultats préliminaires. Moderna prévoit de demander une autorisation de mise sur le marché dans les prochaines semaines aux Etats-Unis. En Europe, l'Agence européenne du médicament (EMA) a mis sur pied une procédure accélérée, qui lui permet d'examiner les données de sécurité et d'efficacité des vaccins au fur et à mesure de leur parution, avant même qu'une demande formelle d'autorisation soit déposée par le fabricant. Moderna est devenu lundi le troisième projet de vaccin soumis à cet examen continu, après ceux d'Oxford/AstraZeneca puis de Pfizer/BioNTech début octobre. Les vaccinations dans l'Union européenne pourraient commencer au premier trimestre 2021 dans un scénario optimiste.

                                                                               

«Trouver, isoler, tester et soigner les cas…»

En attendant de voir un vaccin sûr et efficace arriver sur le marché, «le virus lui-même n’a pas changé de manière significative et encore moins les mesures nécessaires pour l’arrêter», a dit encore le Dr. Tedros. Une façon pour le chef de l’OMS de rappeler certains fondamentaux. Tout d’abord, il s’agit de connaître la pandémie et bien faire les choses de base: «trouver, isoler, tester et soigner les cas». L’autre rappel consiste à l’impératif du traçage et de la mise en quarantaine des contacts. L’Organisation insiste encore sur la participation des communautés en leur donnant les moyens de se protéger et de protéger les autres grâce à toute une gamme de mesures. Il s’agit particulièrement de la distanciation physique, mais aussi en évitant les foules, des mesures comme la ventilation, l’hygiène des mains et les masques.
Par ailleurs, la pandémie de Covid-19 a démontré «les conséquences du sous-investissement chronique» dans la santé publique. A ce sujet, l’OMS s’est réjouie de la création d’un nouveau «Conseil sur l’économie de la santé pour tous». Un organe qui se penchera sur les liens entre la santé et une croissance économique durable, inclusive et axée sur l’innovation. Les Etats membres de l’agence onusienne ont décidé également de renforcer la préparation aux prochaines pandémies. Lors de la plénière de l’Assemblée mondiale de la santé tenue la semaine dernière à Genève, ils ont adopté une résolution globale sur la préparation aux situations d’urgence.
Le texte réaffirme ainsi l’importance du Règlement sanitaire international (RSI).

Fatim-Zahra TOHRY

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc