×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Souss-Massa: Le CRI dévoile sa feuille de route

Par Ghizlaine BADRI | Edition N°:5885 Le 16/11/2020 | Partager
Et lance un guide du foncier
Un investissement de 13 milliards de DH prévu et 13.000 emplois en 2020
Un guide pour la promotion des ZI et une appli pour «Intelaka»

Le Centre Régional d’Investissement de Souss Massa lance ses différents chantiers pour la promotion de la région auprès des investisseurs nationaux et internationaux. Pour venir en appui à la déclinaison régionale du Plan d’Accélération industrielle lancé en janvier 2018 par le Souverain, le CRI Souss Massa développe ses axes stratégiques pour la promotion des opportunités d’investissement de la région via l’élaboration d’une offre territoriale intégrée et attractive.

souss-massa-cri-085.jpg

2.000 copies du guide en format papier ont été envoyées à des missions diplomatiques à l’étranger, aux représentations, aux fédérations ainsi qu’aux ambassades (Ph. CRI)

«Nous avons opté pour deux axes majeurs, l’élaboration d’un guide du foncier qui cristallise des projets structurants pour le développement de la région Souss Massa, ainsi qu’une cartographie digitale qui s’inscrit dans l’air du temps pour rapprocher le Maroc du reste du monde en mettant en lumière les potentialités de notre pays», confie Marouane Abdelati, DG du CRI Souss Massa.

Un montant d’investissement de 13 milliards de DH (MMDH) a été totalisé en 2020, à la faveur de 305 dossiers soumis au Centre régional d’investissement (CRI) Souss-Massa. Ces projets approuvés par le CRI vont créer, vers la fin de cette année, 13.668 emplois contre 11.738 emplois et un investissement de 4,4 milliards de DH en 2019, suite à 41 réunions, qui ont été tenues en 2020, contre 13 en 2019 malgré la crise sanitaire mondiale. «Depuis janvier 2020, nous avons accéléré le rythme des réalisations et affectations de la zone Oulad Teima entre Taroudant et Agadir notamment. Pour exemple, nous avons déjà terminé la première tranche de 35 ha du projet industriel d’Al Omrane et nous entamons à présent la 2e tranche de 30 ha», poursuit Marouane Abdelati. Ainsi, le premier exercice du Centre Régional de la région Souss Massa a été marqué par une réduction considérable des délais de traitement et de validation des dossiers d’investissement. Ils ont été ramenés à 12 jours de délai moyen d’instruction. Les délais de réactivité qui concernent les chargés d’affaires et les interlocuteurs uniques des investisseurs, est passé de 1 jour contre 2 jours en délais réglementaires.

Par ailleurs, le guide mis en place par le CRI accompagné d’une cartographie digitale des zones industrielles permet d’identifier la disponibilité des lots industriels en temps réel. Un nouvel outil qui s’ajoute au processus de digitalisation, à travers une application du programme «Intelaka» téléchargeable sur Playstore et en version Web permettant de structurer, archiver et suivre l’état d’avancement du traitement des demandes d’accompagnement émises par les porteurs de projets (étudiants, salariés, entrepreneurs ou jeunes en recherche active d’emploi).

D’autre part, et dans le cadre des actions de relance économique régionales, le CRI a développé une plateforme digitale de mise en relations d’affaires, en appui aux entreprises régionales vers la conclusion de partenariats d’affaires avec leurs homologues nationaux ou internationaux que ce soit dans le cadre de la prospection d’investisseurs potentiels ou de recherche de partenaires commerciaux.
«Nous avons pensé qu’il était primordial de jouer sur la transparence et nous avons mobilisé des investisseurs de renom sur le territoire national. Par ailleurs, sur le plan de la communication, nous avons imprimé 2.000 copies du guide en format papier que nous avons envoyé à des missions
diplomatiques à l’étranger, aux représentations tels que business France, aux prescripteurs, aux  entreprises, aux fédérations ainsi qu’aux ambassades», ajoute Marouane Abdelati.

                                                                 

La région première bénéficiaire du PAI

La Région du Souss Massa a été la première à bénéficier d’un Plan d’Accélération Industrielle (PAI) Régional, qui a donné naissance à des parcs industriels modernes, d’une Cité de l’Innovation et d’un Technopark. En plus du développement de secteurs tels que l’agro industrie, la transformation des produits de mer, la chimie et la construction navale, le PAI soutient également les nouveaux écosystèmes pourvoyeurs d’emplois et d’exportations dont l’automobile, le cuir, la plasturgie, les matériaux de construction et l’Offshoring, conclut la même source. Dans le cadre de la réforme portée par la loi 47-18, les CRI ont désormais le rôle d’interlocuteur unique des entreprises et investisseurs, accompagnateur des petites et moyennes entreprises, chargés de la mise en œuvre de la politique de l’État en matière de développement, d’incitation, de promotion et d’attraction des investissements à l’échelon régional.

                                                                 

Capital humain

La feuille de route 2021 du CRI Souss Massa vise notamment le renforcement de l’expertise du capital humain, et une continuité de la stratégie de digitalisation en accompagnant les Très petites et moyennes entreprises (TPME) régionales à leur «transformation digitale». «Nous avons cherché d’autres relais de croissance, en plus de ce que nous possédons pour montrer que nos possibilités sont gigantesques. Nous avons mobilisé du foncier et des moyens pour la chimie, la transformation du Safran, les adjuvants de peinture etc. Nous souhaitons à travers nos actions défendre notre terroir d’accueil, en toute transparence et diligence», conclut Marouane Abdelati.

De notre correspondante permanente, Ghizlaine BADRI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc