×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Déchets ménagers: Marrakech change de délégataires

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5881 Le 10/11/2020 | Partager
Arma et Mecomar décrochent le marché pour 7 ans
255 millions de DH/an pour les deux gestionnaires

A partir de janvier prochain, les techniciens chargés de la propreté de Marrakech vont afficher de nouvelles couleurs. En effet, les sociétés Arma et Mecomar ont décroché, suite à un appel d’offres, le marché des services de propreté à Marrakech et ce, pour une durée de 7 ans.

dechets-menagers-081.jpg

Les nouveaux délégataires se sont engagés à déployer un investissement de 325 millions de DH pour mettre à niveau les services de propreté, la collecte ainsi que le parc de véhicules qui y sont consacrés (Ph. L’Economiste)

Les nouveaux contrats portent sur la collecte et l’évacuation des déchets ménagers et assimilés, ainsi que le nettoiement des voies et places publiques des arrondissements. Les gestionnaires se sont engagés à déployer un parc matériel neuf à haute performance technique et entièrement géolocalisé.

Arma a remporté la première et la plus grande tranche qui comprend quatre arrondissements (quartiers de Gueliz, Palmeraie, Medina et Sidi Youssef Ben Ali) alors que Mecomar se chargera de la deuxième tranche pour l’arrondissement de la Ménara. La convention, qui vient d’être approuvée par le conseil municipal, démarrera en janvier 2021.

«Le nouveau contrat de gestion prévoit d’augmenter l’investissement ainsi que le nombre des bennes à ordures, la mise en place d’un centre de collecte contrôlé, le tri sélectif dans certains quartiers, la collecte de nuit et le suivi GPS», indique Ahmed Motassadek, vice-président de la ville.

C’est ainsi que les sociétés devraient débloquer près de 325 millions de DH pour mettre à niveau le ramassage des déchets et le nettoyage de la cité ocre. Autre nouveauté imposée par le cahier des charges, un centre de transfert unique pour les deux firmes. Il se situera dans la zone de Harbil qui abritait l’ancienne décharge de Marrakech. Les transferts devront être traités de manière à limiter ou empêcher toute infiltration néfaste. Par ailleurs, le cahier des charges prévoit désormais une redevance forfaitaire de 255 millions de DH par an au lieu d’un prix au tonnage.

A noter que la ville de Marrakech produit 1.000 tonnes de déchets ménagers journaliers. Enfin et en termes de contrôle, le cahier des charges donne la main aux arrondissements. Ce sont ces derniers qui se chargeront du contrôle et des pénalités en cas de défaillance. Selon le contrat, les nouveaux gestionnaires sont passibles de pénalités en cas de non-respect des modalités de partenariat.

«Grâce à ces nouvelles modalités, le contrôle sera plus renforcé», indique Motassadek. Pour rappel, Marrakech a opté pour un schéma de concessions doubles qui se justifie par la diversité du tissu urbain. Et également par la volonté d’offrir aux habitants les meilleures prestations de service possibles.

De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc