×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Haut Atlas: Un pont pour désenclaver les populations défavorisées

Par Karim Agoumi | Edition N°:5879 Le 05/11/2020 | Partager
L’ouvrage a été lancé par l’association Al Youmn pour la commune rurale de Zerkten
Il desservira près de 1.500 habitants
haut-atlasregion-pont-079.jpg

L’association Al Youmn a récemment lancé la construction d’un pont pour désenclaver près de 1.500 habitants de la commune rurale de Zerkten dans le haut Atlas. Un projet qui sera en grande partie financé par des donateurs particuliers résidant au Maroc  (Ph. A.Y.)

Désenclaver les populations défavorisées de la commune rurale de Zerkten dans le haut Atlas et tenter coûte que coûte de les relier au reste du monde. C’est dans cette optique que l’association Al Youmn a récemment entamé la construction d’un pont, financé en grande partie par des particuliers. Un projet bénévole et ambitieux aux avantages autant économiques que sociaux.

L’ouvrage, dont la réalisation a débuté il y a plusieurs semaines, desservira un total de 1.500 habitants d’au moins trois douars de la région. Objectif : éviter l’isolement humain et matériel en particulier pendant la saison hivernale.

«Durant plusieurs mois de l’année, ces douars se retrouvent prisonniers des pluies. Une situation sans issue qui empêche leurs habitants de se déplacer, ceux-ci devant impérativement attendre la décrue», souligne ainsi la présidente de l’association Bahae Zouine. «L’enjeu d’un tel projet ? Rendre possible la commercialisation des produits locaux de cette région et permettre à ces populations d’accéder aux services de santé ou encore d’éducation essentiels à leur développement», ajoute la responsable.

Concrètement, l’association a tout d’abord récupéré une étude réalisée par les autorités locales pour ensuite se l’approprier et la soumettre à des cabinets bénévoles composés essentiellement d’ingénieurs en génie civil. Un projet dont le coût total a été estimé à près de 150.000 DH et qui sera financé en grande partie par la participation de donateurs particuliers résidant au Maroc et de MRE.

Seul bémol et non des moindres, la somme nécessaire n’a néanmoins toujours pas été intégralement dégagée par l’organisation. «Nous n’avons  pu réunir que la moitié des fonds nécessaires. Mais cela ne nous a pas empêchés de lancer la construction, facilitée par ailleurs par l’implication active et bienvenue de la population concernée», tient à préciser la présidente.

Un projet réalisé par une association composée principalement d’intellectuels profondément engagés dans la lutte contre la précarité en milieu rural. Ce qui la distingue des autres? Son approche participative valorisant et motivant ses différents membres ainsi qu’une méthodologie millimétrée comprenant notamment une feuille de route semestrielle.

«Un outil qui permet de mettre en exergue nos points forts mais aussi de gérer au plus près la sensible gestion des délais», souligne Bahae Zouine.
Al Youmn ne compte néanmoins pas s’arrêter en si bon chemin. Parmi ses prochains projets prévus pour 2021 notamment, la confection de pâtisseries pour le compte de femmes veuves démunies mais également le parrainage d’enfants atteints de maladies chroniques.

Karim AGOUMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc