×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Bourse: Les brokers continuent de s’accrocher

Par Franck FAGNON | Edition N°:5876 Le 02/11/2020 | Partager
La physionomie de la Bourse et la lenteur de la réforme accentuent la pression
Les sociétés de Bourse ont perdu pratiquement 1/3 de leurs effectifs en huit ans
Possibilité de transformation en CIF pour celles qui ne pourraient plus satisfaire les exigences règlementaires

Depuis début juillet, les dix-sept sociétés de Bourse doivent composer avec des volumes d’échanges anémiques, à peine 60 millions de DH en moyenne quotidienne. Cette situation contraste avec un premier semestre assez dynamique sur fond d’incertitudes autour des conséquences économiques de la pandémie du coronavirus.

indicateurs-clefs-076.jpg

L’activité d’intermédiation reste prépondérante dans le chiffre d’affaires avec en moyenne 82% sur les cinq dernières années. Par ailleurs, quatre sociétés de Bourse concentrent plus de 70% de part de marché

Les transactions avaient alors bondi de 44% à 21,2 milliards de DH à fin juin. A fin octobre, la hausse a ralenti à 13%. Malgré une nette baisse de l’activité sur le marché depuis plusieurs années, les sociétés de Bourse s’accrochent.

Les rentrées exceptionnelles liées à la démutualisation du capital de la Bourse ont permis à plusieurs de donner un peu d’oxygène à plusieurs d’entre elles. Mais la lenteur de réforme de la Bourse et la faible diversification des sources de revenus continuent de mettre une forte pression sur plusieurs opérateurs.

L’activité d’intermédiation reste prépondérante dans le chiffre d’affaires avec en moyenne 82% sur les cinq dernières années. Par ailleurs, quatre sociétés de Bourse concentrent plus de 70% de part de marché. Résultat, la chasse aux coûts s’est notamment traduite par une nette baisse des effectifs au cours des dernières années.

De 268 en 2011, l’effectif des sociétés de Bourse a été ramené à 187 à fin 2019. Par ailleurs, l’accès à certaines fonctions est depuis peu soumis au visa de l’Autorité des marchés. Au total, 130 négociateurs d’instruments financiers, conseillers financiers, responsables post-marché et contrôleur interne ont été habilités depuis 2019.

bourse-076.jpg

Pour faire face à la baisse de l’activité sur les marchés, les sociétés de Bourse ont dû notamment réduire leurs effectifs

Le taux de réussite aux tests d’habilitation est de l’ordre de 80%. Les analystes et les gestionnaires de portefeuille, eux, passeront les examens pour l’obtention de la carte professionnelle en 2021. Pour ses deux postes, le régulateur a exigé une formation certifiante.

En revanche, il temporise sur les autres axes de la réforme, notamment le relèvement des exigences en fonds propres ou encore le dispositif de contrôle interne. «Il y a une réflexion pour faire évoluer les fonds propres des sociétés de Bourse. Plus globalement, nous envisageons la refonte du livre I de la circulaire. Cependant, le contexte actuel ne semble pas opportun pour introduire ce type de changements», indique l’AMMC.

Aujourd’hui, le capital minimum de 5 millions de DH est appelé à évoluer. Une société de Bourse qui aurait des difficultés aux nouvelles exigences notamment en termes de fonds propres et d’investissement dans les systèmes d’information pourra se reconvertir en conseiller en investissement financier.

F.Fa

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc