×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Art & Culture Week-End: Hay Mohammadi, un ouvrage contre l’oubli

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5875 Le 30/10/2020 | Partager
Fruit d’une longue recherche du sociologue Mohamed Mehdi
Un quartier historique toujours vivant
hay-mohammadi-075.jpg

C’est un livre qui contribue modestement «à la restitution de cette mémoire qui, somme toute, ne concernera que quelques lieux, et pas tous les lieux, que certains événements et pas tous les événements, que quelques acteurs, et pas tous les acteurs» prévient l’auteur de l’ouvrage consacré à l’un des quartiers les plus mythiques de Casablanca.

«Les chemins de la mémoire» de Mohamed Mehdi, édité par l’association Casamémoire, retrace en effet une partie de l’histoire récente de Hay Mohammadi «si riche, si dense, si profonde qu’il est difficile de la saisir et la relater dans toute sa diversité et sa complexité».

L’ouvrage  fait suite au projet: «Traces d’espaces, Histoire, Mémoire et Patrimoine de Hay Mohammadi». Initié par l’association de préservation du patrimoine architectural de Casablanca dans le cadre de la réparation communautaire recommandée par l’Instance Équité et Réconciliation (IER). L’idée étant de préserver la mémoire, parfois douloureuse, du quartier et de transmettre cette richesse aux générations futures. 

Cela passe par l’identification des lieux à valeur patrimoniale, dignes de conservation et l’installation de plaques signalétiques et commémoratives près des principaux édifices et lieux historiques et patrimoniaux importants, comme autant d’armes contre l’oubli et la banalisation.

«On assiste à la formation de la classe ouvrière et du prolétariat marocain, empreint d’une conscience politique et nationaliste fière et déterminée. L’esprit contestataire qui trouve ses racines dans le quartier, donnera naissance aux premières luttes ouvrières dans le pays mais également à la résistance sans faille face à l’occupation française de l’époque», rappelle Rachid Andaloussi, architecte et membre fondateur de l’association, dans la préface du livre.  

C’est dans ce quartier populaire qui portait la résistance, que feu Mohammed V, dès son retour d’exil, va prononcer son premier discours et le quartier prend le nom de Hay Mohammadi en son honneur. Le quartier verra également la naissance des mythiques Nass El Ghiwane  et portera haut les valeurs du sport avec l’équipe du Tass qui jouera un rôle crucial dans la construction du sentiment d’appartenance au quartier.

Mais il paraît difficile et surtout malhonnête de parler de Hay Mohammadi sans évoquer la forte répression qui sévissait dans le quartier durant les années de plomb, et les actes de torture perpétrés dans le tristement célèbre commissariat de Derb Moulay Cherif.

L’ouvrage, parsemé de témoignages d’habitants du quartier, d’anciens détenus, de photos d’archives et de documents architecturaux se veut avant tout un outil pour réanimer un quartier tout en lui permettant de continuer à vivre.

A.Bo

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc