×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Made in Maroc: L’anomalie sur les produits réimportés corrigée

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:5869 Le 21/10/2020 | Partager
Le droit d’importation fixé à 2,5%
La mesure pourrait encourager la production nationale

«C’est une excellente mesure qui va encourager la production locale. Les donneurs d’ordre seront incités à produire au Maroc», déclare à L’Economiste un opérateur textile. Les produits réimportés, après leur transformation sous régime économique en douane, et ayant acquis l’origine marocaine s’acquitteront d’un droit d’importation minimum de 2,5%. La disposition prévue par le projet de loi de finances 2021 est vivement saluée en particulier par le secteur textile.

Si elle est validée par le Parlement, cette disposition pourrait atténuer l’effet de la hausse des droits d’importation sur les produits finis. Ceux-ci sont passés de 25 à 30% en janvier 2020 et à 40% à partir de juillet avec l’entrée en vigueur de la loi de finances rectificative. «C’est une demande des enseignes de commerce en réseau. Cette mesure rectifie une anomalie», indique Hakim Merrakchi, président de la Commission Fiscalité et Douane à la CGEM. 

Aujourd’hui, les produits ayant reçu une valeur ajoutée locale importante leur conférant l’origine marocaine sont pénalisés au moment de leur réimportation. «Une telle situation constitue une contrainte pour le développement des produits marocains et  favorise les achats en exonération du droit d’importation des produits similaires originaires des pays avec lesquels le Maroc a conclu des accords de libre-échange», souligne la note d’orientation de la loi de finances. 

Les commerces en réseau se sont récemment constitués en fédération regroupant les représentants de neuf filières dont la Mode & accessoires, l’alimentation, le sport, le bricolage et l’électroménager. «La disposition prévue par le projet de loi de finances aura un impact mais à moyen terme», indique un représentant de la fédération. Car, il faudra d’abord accroître le taux d’intégration des différents produits. 

Les produits à forte valeur ajoutée locale peuvent bénéficier de la franchise des droits de douane et des autres droits sous certaines conditions. «Le bénéfice de la franchise lors de la réimportation est subordonné à la restitution des avantages fiscaux dont ont bénéficié les marchandises exportées, quand bien même elles avaient acquis l’origine marocaine dans le cadre des accords de libre-échange», indique le projet de loi de finances 2021.  

 Industrie de fabrication de couverture

L'idée d’une amélioration de la compétitivité de l’industrie nationale de fabrication des couvertures est bien accueillie par les industriels. Le projet de loi de finances propose de porter le droit  d’importation appliqué aux étoffes de bonneterie de 10% actuellement à 40%. Dans le viseur, les étoffes de bonneterie dont le grammage est supérieur ou égal à 260g/m2. «Il faut bien spécifier le produit au niveau de la nomenclature sinon on risque d’annuler l’impact de cette mesure et toute la compétitivité de la production nationale», soutient un opérateur.

K. M

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc