×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Oujda: L’INDH investit dans l’employabilité des jeunes

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5853 Le 29/09/2020 | Partager
Lancement d’une plateforme dédiée avec des espaces d’orientation et d’assistance
En parallèle, le comité provincial d’Oujda-Angad approuve 27 projets socioéconomiques
Pour une enveloppe de 50,2 millions de DH

Les projets de l’Initiative nationale du développement humain (INDH) à la préfecture d’Oujda-Angad se multiplient. Le dernier en date concerne une plateforme dédiée à l’emploi des jeunes. Une structure d’accueil, d’orientation et d’accompagnement vient d’être inaugurée par le Wali de la région.

oujda-indh-053.jpg

La plateforme dédiée aux jeunes ambitionne de promouvoir des opportunités d’emploi et d’insertion de 800 jeunes/an, ainsi que la création de 25 projets/an, tout en assurant leur durabilité (Ph. A.K.)

«L’INDH, qui a fait de l’amélioration des conditions de vie des citoyens une priorité, ne peut omettre les attentes des jeunes diplômés en quête d’emploi pour améliorer leur condition de vie et de se prendre en charge», a déclaré Mouad El Jamai, lors de la réunion du comité provincial du développement humain d’Oujda-Angad. Une session tenue mardi dernier pour approuver une batterie de projets socio-économiques au titre de l’année 2020.

La plateforme (développée pour 800.000 DH) constituera un lieu d'interaction entre les différents programmes validés par l’ensemble des acteurs œuvrant dans l'insertion des jeunes. Elle englobera des espaces d'écoute, d'orientation et d'accompagnement, ainsi que des espaces de soutien entrepreneurial et de promotion de l'économie sociale et solidaire.

L’initiative, qui incarne les objectifs du troisième programme de l’INDH, vise à doter les jeunes de moyens leur permettant de stimuler leur esprit entrepreneurial. Elle entend, également, contourner les difficultés entravant l'accès des jeunes entrepreneurs et des micro et petites entreprises au financement.

En parallèle à l’inauguration de cette plateforme, les membres du comité provincial de développement humain d’Oujda-Angad ont approuvé 27 projets programmés pour l’année 2020, pour environ 50,2 millions de DH, dont une contribution de 29,5 millions de DH de l’INDH. «Ces projets couvrent les différents programmes de la troisième phase de l’INDH, à savoir le rattrapage des déficits en infrastructures sociales de base, l’accompagnement des personnes en situation de précarité, l’amélioration du revenu et de l’inclusion économique des jeunes, et le renforcement du capital humain des générations montantes», a précisé Hafida El Hendouz, chef de la division de l’action sociale à la préfecture Oujda-Angad.

Concernant les projets liés au rattrapage des déficits en infrastructures sociales, ils portent sur la création d’un pôle sportif à Oujda, pour 30 millions de DH, l’acquisition de deux bus de transport scolaire au profit des communes rurales de Bni Khaled et Ahl Angad (640.000 DH) et l’achat d’une unité médicale mobile (450.000 DH).

S’agissant de l’accompagnement des personnes en situation de précarité, le comité a approuvé trois projets visant le soutien de la gestion des établissements sociaux (500.000 DH), l’achèvement d’un centre pour femmes en situation difficile (180.000 DH), ainsi que la construction et l’équipement d’un centre d’accueil des personnes en situation de vulnérabilité (2e partie: près de 4,4 millions de DH).

Quant aux projets du troisième programme, ils ont pour objectifs le soutien des jeunes à la création de petites et très petites entreprises (2,5 millions de DH), l’appui à l’emploi et le renforcement des capacités des jeunes (1,5 million de DH), l’organisation d’une compétition d’idées de projets (671.800 DH), en plus du soutien aux activités génératrices de revenus.

D’autres projets sont approuvés dans le cadre du quatrième programme de renforcement du capital humain des générations montantes au titre de 2020. Ils se rapportent à «l’encouragement de la scolarité et à la lutte contre la déperdition scolaire», avec environ 4,4 millions de DH, l’appui au préscolaire en milieu rural, avec 2 millions de DH et le «développement de l’enfance précoce», pour 849.000 DH.

                                                                          

Participation aux efforts de lutte contre la Covid-19

Le comité provincial de développement humain ne s’est pas contenté de ses programmes de promotion socioéconomique. Il a également accompagné les efforts déployés pour limiter les effets de la pandémie Covid-19. Ainsi, des fonds exceptionnels ont été alloués aux personnes impactées par la pandémie, notamment aux travailleurs et chefs de ménage opérant dans l’informel et non-inscrits au Ramed. D’autres aides, sous forme de paniers de denrées alimentaires, ont été distribuées par l’INDH.

De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc