×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5844 Le 16/09/2020 | Partager

• DGSN: Fraude bancaire et escroc dans la nature!
L’affaire n’est pas aussi tordue que le démantèlement d’une cellule terroriste. Un citoyen se fait subtiliser sa carte bancaire et se voit presque vider son compte. La victime porte plainte à la préfecture de police de Zerktouni à Casablanca en février 2020 (n°dossier 20/3/01/2926). Une enquête est ouverte et sa plainte transmise au parquet sous la référence 2020/7/3. Et après? Rien. L’escroc, qui n’en est pas visiblement à son premier fait d’armes, a été enregistré par les caméras de surveillance des magasins et guichets bancaires qu’il a fréquentés. Les enquêteurs sont-ils allés jusqu’au bout de leur investigation? La DGSN dispose d’une base de données avec un système de reconnaissance faciale. Le plaignant ne sait plus à quel saint se vouer même s’il a souscrit à une assurance bancaire bien avant les faits.
 J.R.  

• Concurrence: Pourquoi la fusion Atlanta Sanad n’a pas été notifiée  
La fusion absorption engagée par Atlanta vis-à-vis de Sanad n’a pas été soumise au Conseil de la concurrence. La part de marché des deux assureurs concernés ne dépasse pas les 40%, explique le management. C’est l’une des conditions exigée par la loi sur la liberté des prix et de la concurrence pour notifier une concentration économique. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe est d’environ 5 milliards de DH en 2019. Ce qui équivaut à 11% de part de marché. A cela s’ajoute le fait que Sanad appartient à 100% à Atlanta: même PDG, mêmes directeurs juridique, financier, audit... C’est une «simple réorganisation même si une fusion reste une fusion exigeant le respect de la réglementation», précise Atlanta. L’opération sera finalisée le mois prochain (Cf. L’Economiste n°5843 du 15 septembre 2020).
F.F.  

• Profit warning pour Zellidja
Alerte sur résultat pour Zellidja au premier semestre. La société annonce que les agrégats de 2020 seront affectés par la constatation d’une provision pour dépréciation des titres de participation de la société Fénie Brossette. Fénie Brossette qui au 30 juin 2020 a été impactée par les effets de la crise sanitaire au niveau de ses différentes activités avec un arrêt total de la distribution automobile durant la période de confinement ainsi que la baisse des ventes des métiers Négoce et BTP suite à l’arrêt des chantiers de construction et la fermeture du réseau de revendeurs. Dans ces conditions, le résultat prévisionnel de Zellidja devrait se situer à -13,9 millions de DH.
 M.A.B.

• Nouveau logo pour la Fondation marocaine pour l’éducation financière
La Fondation marocaine pour l’éducation financière (FMEF) s’offre une nouvelle identité visuelle. Ce logo flambant neuf qui tire son appui des années d’activité de la Fondation et de son expertise sur le terrain vient accompagner la mise en œuvre du nouveau plan stratégique quinquennal. Ce plan qui est en ligne avec les orientations de la stratégie nationale d’inclusion financière répond également à une nouvelle vision pour la Fondation qui la place en tant qu’Institution de référence en matière d’éducation financière, à l’échelle nationale et internationale.
M.A.B.

• Covid: L’appel au respect des procédures du ministère de l’Education
Les établissements d’enseignement public et privé et les missions étrangères sont appelés au respect de la procédure de gestion des cas d’infection au covid-19 mise en place en coordination avec les autorités.
Le ministère de l’Éducation nationale vient à ce titre d’adresser une circulaire aux directeurs des Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF), aux directeurs provinciaux et aux directeurs des établissements d’enseignement public et privé dans laquelle, elle précise la série de mesures et de procédures qui doivent être entreprises et respectées en cas de confirmation d’un cas de contamination parmi les élèves, le corps professoral ou le cadre administratif.
M.A.B.

• Chari.ma: Une centrale d’achats pour le commerce de proximité
C’est la première centrale d’achats digitale pour le commerce de proximité au Maroc. Chari.ma est une plateforme dont les outils permettent de suivre l’activité achat/vente en temps réel auprès de milliers de magasins. L’accès à ces données permet aux fabricants de mieux cerner les tendances du marché et les besoins de la clientèle ou encore les évolutions des habitudes de consommation. Ce qui offre la possibilité aux producteurs de réadapter en permanence leurs stratégies commerciales. Le marché du commerce au Maroc a tendance à être fragmenté et informel. Il compte des millions de magasins informels commercialisant plus de 10 milliards de DH de marchandises chaque année. Malgré leur importance pour l’économie locale, ces points de vente sont régulièrement en rupture de stock. La mission de Chari.ma est de répondre aux besoins de ces entrepreneurs et de leur assurer un ravitaillement régulier et rapide.
A.R.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc