×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Déficit pluviométrique

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5836 Le 04/09/2020 | Partager

La pluviométrie au cours de cette campagne agricole s'est limitée à 239 mm à fin mai 2020. Ce qui représente une baisse de 31% par rapport à la m oyenne de 30 ans (348 mm) et de 19% par rapport à la campagne précédente (295 mm) à la même date. La pluviométrie a également été caractérisée par une mauvaise répartition temporelle. La tutelle précise d'autre part que les pluies tardives (qui ont sévi durant les mois d'avril et mai) ont favorisé localement le remplissage des grains dans les zones de montagne. Ceci sans effet significatif pour les grandes zones céréalières, dont le cycle de production a été déjà achevé.
F.Z.T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc