×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Innovation: «Il convient de surveiller les effets de la pandémie»

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5836 Le 04/09/2020 | Partager
Certains sont positifs, d’autres alarmants
Le Maroc bon élève, la géographie continue d’évoluer

«La crise due à la pandémie Covid-19 aura des incidences sur l’innovation. De ce fait, les responsables doivent agir dès la transition entre le confinement et la relance…». C’est l’un des messages clés de l’indice mondial de l’innovation 2020 publié par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

innovation-036.jpg

«Une fois la pandémie maîtrisée, il sera essentiel de soutenir l’innovation»,  recommande l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ph. AFP)

Toutefois, une fois la pandémie maîtrisée, il sera essentiel de soutenir l’innovation de façon plus large et anticyclique. «Lorsque les dépenses des entreprises dans l’innovation diminuent, les pouvoirs publics doivent s’efforcer de contrecarrer cet effet en stimulant eux-mêmes l’innovation par leurs dépenses, même si la dette publique s’alourdit», recommande l’Organisation.

En parallèle, il convient de surveiller les effets de la pandémie sur la science et les systèmes d’innovation. Certains sont positifs: «le niveau inattendu de collaboration internationale dans le domaine scientifique et l’allègement des formalités administratives pour les scientifiques, par exemple». D’autres, en revanche, sont alarmants: «l’arrêt de grands projets de recherche et la possible réduction (inégale) des dépenses de R-D dans certains domaines, par exemple».

La géographie de l’innovation continue d’évoluer cette année, comme le montrent les classements de l’Indice. Au fil des années, les pays qui ont le plus progressé dans le classement sont la Chine, le Viet Nam, l’Inde et les Philippines, qui figurent tous parmi les 50 pays les plus innovants. La Suisse, la Suède et les Etats-Unis  sont en tête du classement. Ils sont suivis par le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

L’Afrique (incluant l’Afrique subsaharienne et l’Afrique du Nord) compte parmi les continents où les résultats en matière d’innovation sont les plus hétérogènes. Certains pays africains se classent certes parmi les 75 pays les plus innovants (l’Afrique du Sud, la Tunisie et le Maroc, par exemple), mais d’autres sont beaucoup moins bien classés.

Le Maroc (75e parmi les 131 économies et 8e parmi les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure) est cité parmi les pays ayant plusieurs caractéristiques. Parmi celles-ci figurent notamment l’ouverture à l’adoption des technologies et aux flux de connaissances entrants, une base de recherche qui s’améliore ou encore une utilisation active des technologies de l’information et de la communication (TIC) ainsi qu’une plus grande utilisation des systèmes de propriété intellectuelle.

F.Z. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc