×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Presse: La France déploie un vaste plan d'aide

Par Amin RBOUB | Edition N°:5834 Le 02/09/2020 | Partager
Macron débloque 483 millions d'euros
Une aide qui s'ajoute aux 840 millions d'euros accordés chaque année aux journaux

La France vient de dévoiler un plan de relance dédié à la presse. Le président de la République, Emmanuel Macron, vient d'en détailler les principales mesures. L'enjeu est de revigorer un secteur vulnérable qui a été fragilisé par la pandémie du coronavirus. Mais bien avant le Covid-19, les entreprises de presse et les médias en général ont connu ces dernières années de nombreuses difficultés à la fois structurelles et conjoncturelles.

Au total, l'Etat français compte débloquer 483 millions d'euros (plus de 5 milliards de DH) pour sauver les entreprises de presse. Un montant conséquent qui vient s'ajouter aux aides et subventions traditionnelles (840 millions d'euros) accordées chaque année aux journaux. Une partie de ces aides vise à soutenir l'activité de distribution (156 millions d'euros) ainsi que les marchands de journaux.

Editeurs, imprimeurs, distributeurs...

Plus encore, les éditeurs devront bénéficier d'un crédit d'impôt pour les abonnements à la presse d'information politique et générale. Même les imprimeurs bénéficieront de ce plan de soutien. En effet, l'Etat français contribue à hauteur de 18 millions d'euros par an afin d'accompagner la restructuration de ce type d'entreprises, les réformes industrielles dans un contexte marqué par la chute drastique des tirages papier.

Autre mesure qui tombe à point nommé: un soutien à la création de nouveaux modèles d'avenir en renforçant le fonds stratégique pour le développement de la presse qui subventionne différents types de projets qualifiés «d' innovants» ou  encore en augmentant la productivité des entreprises de presse, à hauteur de 25 millions d'euros par an.

«Nous accueillons très favorablement ce plan qui apporte des réponses concrètes à la presse», déclare Pierre Louette, PDG du groupe Les Echos-Le Parisien. Mais plus important encore, le patron du groupe Les Echos estime qu'à «l'avenir, il faudra faire respecter les lois par les Gafam, ces acteurs supranationaux. Il est temps qu'ils reconnaissent la contribution de la presse à la qualité de leurs contenus et qu'ils en partagent la valeur créée».

A.R.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc