×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Lits de réanimation: Une capacité de 1.000 unités par mois

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5833 Le 01/09/2020 | Partager
Maroc Bureau fabrique le 1er prototype avec un taux d’intégration à 80%
Il est 30% moins cher que les modèles importés

L’épidémie du Covid-19 aura eu au moins le mérite de relancer certaines activités de l’industrie nationale. Après les masques, le gel antiseptique, les respirateurs artificiels… c’est au tour des lits de réanimation 100% marocains.

Le prototype, lancé le 27 août dernier (cf. édition du 31 août 2020) est le fruit d’un partenariat entre le ministère du Commerce et de l’Industrie et une dizaine d’opérateurs dont Maroc Bureau, l’un des fleurons de l’industrie nationale. Il s’agit d’un lit adapté à des patients en milieu hospitalier, avec un mécanisme multipositions et des réglages électroniques.

Issu d’une collaboration public-privé, ce prototype a été conçu et fabriqué en 9 semaines, dans les usines de Maroc Bureau. «Après homologation du prototype par le ministère de la Santé, nous pourrons produire entre 500 à 1.000 lits de réanimation par mois», annoce Abderrahmane Salhi, DG de Maroc Bureau.

La future production de ce modèle (30% moins cher que son équivalent importé) est destinée aux marchés local et africain. Ce prototype, prêt à être industrialisé immédiatement, représente une alternative viable et accessible aux lits importés, permettant au Maroc de faire face à la pandémie en dotant les hôpitaux par le nombre suffisant de lit de réanimation. Il nécessitera toutefois une homologation du ministère de la Santé (qui sera obtenue dans quelques semaines).

En tout, il aura fallu plus de 10.000 heures de travail, 50 sessions en visioconférences, 110 plans industrialisables, 10 sous-modules… «L’étude et la réalisation du prototype, dont le taux d’intégration est de l’ordre de 80%, a pris plusieurs semaines avec des séances de coordinations entre les membres du cluster», explique Salhi. La structure représente la pièce maîtresse du lit, le reste étant des accessoires montés à la fin du processus de fabrication, en vue de rendre le lit fonctionnel.

L’entreprise a déjà à son actif plus de 30 ans d’expertise dans ce secteur. «Dès les années 80, nous avons équipé plusieurs centres hospitaliers, dont l’hôpital militaire de Rabat», poursuit le DG. Maroc Bureau, plus connu dans le secteur du mobilier de bureau, fabrique également  des équipements destinés au milieu hospitalier (lits, divans, chaises…).

                                                                      

Qui fait quoi?

- Altran  a fourni le design du lit (plans de sous-ensembles)
- Maroc Bureau a réalisé la conception des 110 plans des pièces industrialisables et leur fabrication ainsi que le montage intégral du lit
- Groupe Elec a pris en charge la partie électrique et électronique  
- Cerimme et CTIBA:  laboratoires d’essai
- Richbond: matelas médical.

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc