×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5832 Le 31/08/2020 | Partager

Doing Business: Irrégularités dans les données

La publication du rapport Doing Business qui évalue le climat général des affaires des pays sera interrompue pendant une durée d’évaluation. Un certain nombre d’irrégularités ont été signalées concernant des modifications apportées aux données des rapports Doing Business 2018 et celui de 2020, lesquels ont été publiés respectivement en 2017 et 2019. Ces modifications n’étaient pas cohérentes avec la méthodologie Doing Business, rapporte la Banque mondiale dans un communiqué. Vu que l’intégrité et l’impartialité des données et analyses étant capitales, l’institution s’engage à procéder à un examen et une évaluation des modifications apportées aux cinq derniers rapports Doing Business après le processus institutionnel d’examen des données. C’est la fonction indépendante d’Audit interne du Groupe de la Banque mondiale qui va réaliser un audit des procédures de collecte et d’examen des données.

■ Sahara marocain: L’ONU pointe du doigt l’Algérie

Dans un rapport adressé à l’Assemblée générale des Nations Unies, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a dénoncé l’effet négatif de l’Algérie sur le règlement de l’affaire du Sahara marocain. Le SG a mis en exergue le rôle de l’Algérie en tant que partie prenante principale dans ce différend régional pour des raisons géopolitiques héritées de la guerre froide. L’ONU  a aussi ordonné à l’Algérie de travailler de manière constructive avec l’envoyé personnel du secrétaire général en faisant preuve de compromis tout au long de la durée du processus politique onusien. Objectif : parvenir à une solution politique concrète.

■ Allemagne: Le mouvement anti-masques dérape

Les protestations anti-masques qui ont frappé Berlin le weekend dernier  se sont soldées par un dérapage sans précédent d’une foule de pas moins de 38.000 manifestants. Les protestants ont en effet tenté de pénétrer de force au sein du bâtiment du Reichstag, siège de la chambre des députés et centre symbolique de la démocratie du pays. Le mouvement a été stoppé de justesse par les forces de police, parvenues à interpeller un total de 300 individus dont des sympathisants d’extrême droite. Un incident qui a fortement inquiété les autorités allemandes, scandalisées par de telles échauffourées. «Le siège de la chambre des députés est un centre symbolique de notre démocratie libérale et ce type de dérapages est inacceptable», a souligné le ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc