×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Vaccins: Le vrai du faux…

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5831 Le 28/08/2020 | Partager
600 volontaires seulement pour les tests
Les essais cliniques vont durer une année

Depuis le déclenchement de la crise du coronavirus, le ministère de la Santé ne s’est pas particulièrement distingué sur le volet communication. Sur certains dossiers, le déficit en informations est flagrant. C’est le cas pour le déploiement des essais cliniques de la phase 3 du vaccin anti-Covid-19.

Une opération qui intervient après la signature de deux accords entre le ministère de la Santé et les responsables du groupe Sinopharm CNBG (China National Biotec Group Company Limited). Pour le moment, pas de données précises sur ce projet, que ce soit sur le nombre de volontaires, la procédure de sélection ou les mesures de protection.

Pareil pour la technique et la durée des essais, ainsi que le rôle des opérateurs impliqués dans ce chantier, en l’occurrence l’industrie pharmaceutique. Sur ce point, des informations incomplètes ont circulé au sujet du laboratoire Sothema, semant le doute sur son rôle dans ce projet. L’Economiste est donc remonté à la source.

«Compte tenu de notre expertise, nous avons été sollicités par le ministère de la Santé pour l’accompagner dans la mise en place des essais cliniques se rapportant au vaccin. Notre groupe ne fait, cependant, pas partie des signataires des deux accords cités», précise une source auprès du groupe.

Parmi les tâches confiées au laboratoire pharmaceutique figurent le suivi et la coordination avec les trois établissements hospitaliers retenus pour ces essais. «Il s’agit de l’hôpital militaire et l’hôpital Avicenne de Rabat, ainsi que de l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca».

«Pour le nombre de volontaires, il est uniquement de 600 personnes, et non de 5.000 comme avancé auparavant», ajoute notre source. Une opération de sélection médicale rigoureuse est prévue pour arrêter la liste des volontaires âgés de 18 ans et plus.

La réalisation de ces essais sera basée sur une approche randomisée en double aveugle, où la moitié des volontaires recevra le vaccin, et la deuxième un produit neutre (Placebo). La particularité de cette méthode est que ni le patient ni le prescripteur ne savent si le produit utilisé est le médicament actif ou le placebo, ce qui permet de mieux évaluer l’efficacité du médicament en phase de test. Ce n’est qu’après que les volontaires ayant pris le vaccin ou le placebo seront connus, ce qui permettra d’analyser la réaction de chacun.

L’on apprend, par ailleurs, que le système de quarantaine ne sera pas appliqué pour les volontaires. Après 21 jours, ces derniers seront convoqués pour l’injection d’une deuxième dose du vaccin, avec un suivi pendant une année, durée de ces essais cliniques, selon notre source.

                                                                

Cahier des charges

«Pour cette expérience, la première au Maroc, il faudrait un cahier des charges détaillant la procédure de la mise en place du protocole de ces essais cliniques, car pour le moment, nous connaissons uniquement les hôpitaux retenus», constate Ali Lotfi, président du réseau marocain de la défense du droit à la santé et du droit à la vie. «Il est aussi nécessaire de prévoir les dispositions permettant de garantir l’ensemble des droits des volontaires», ajoute-t-il. L’acteur associatif insiste, en outre, sur l’engagement du ministère de la Santé à prendre en charge les préjudices éventuels pour les volontaires, avec une indemnisation en cas de décès au profit des ayants droit.

Noureddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc