×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Covid-19: L’inquiétude monte!

Par L'Economiste | Edition N°:5830 Le 27/08/2020 | Partager
covid-19-quartier-030.jpg

Le virus continue de se répandre dangereusement, faisant chaque jour des dizaines de victimes et plus d’un millier de nouvelles contaminations confirmées. Plus de 50.000 Marocains ont été infectés à ce jour. Les solutions de nos lecteurs, très impliqués… (cf. notre article du 24/ 08/2020)

■ Agir fermement avant qu’il ne soit trop tard!
Le récent discours de notre souverain a permis de transmettre un message on ne peut plus clair. Evitons à tout prix un reconfinement total, lequel aurait des effets dévastateurs sur les plans économique, psychologique et physique. Si l’on y arrive, les récalcitrants s’en mordront les doigts et réaliseront la gravité de leurs erreurs… Malheureusement, tout le monde paiera le prix de leurs comportements inconscients, y compris les citoyens ayant respecté les consignes à la lettre. Pour éviter une telle situation, la balle est désormais dans le camp du ministre de l’Intérieur. Le gouvernement doit à mon sens sévir et faire appliquer rigoureusement les règles à suivre. N’oublions pas que nous sommes à la veille de la rentrée scolaire. Réagissons et vite avant qu’il ne soit trop tard.
H.F

■ Mettre à contribution les mosquées
Suite au grand nombre de cas enregistrés ces dernières semaines, il faut à tout prix fermer le pays et n’autoriser à la circulation que les personnes dans le besoin. Par ailleurs, les mosquées actuellement fermées doivent être mises à contribution pour abriter des lits, afin de soulager, un tant soit peu, cette situation catastrophique.
R.A.
■ Se poser les véritables questions…
Quelle est l’origine de ces tendances à la hausse? Est-ce dû au nombre de personnes testées sensiblement plus important, ou bien à une évolution exponentielle du nombre de cas positifs pour un même nombre de personnes testées? Dans ce dernier cas, comment les citoyens peuvent-ils efficacement se prémunir? A mon avis, le simple port du masque n’est clairement pas suffisant…
B.S  

■ N’autoriser que les sorties urgentes!
Il faut fermer le pays jusqu’à ce que la situation redevienne à nouveau contrôlable. Les autorités ne doivent autoriser que les sorties médicales ou de ravitaillement! Toute autre raison doit être refusée… Le meilleur moment pour reconfiner, ce serait au cours des trois semaines précédant la rentrée scolaire.
 R.A.

                                                                           

Rentrée scolaire: Enseignement à distance pour tous

rentree-scolaire-030.jpg

La rentrée scolaire, prévue pour le 7 septembre prochain,  se fera majoritairement en e-learning. Cette option a été privilégiée par le ministère suite à la montée inquiétante des cas de Covid-19 enregistrés ces derniers jours. Une solution qui n’a pas convaincu tout le monde… (cf. notre article du 22/ 08/2020)
 
■ Retardons la rentrée jusqu’à janvier prochain!
Les solutions proposées par le ministère de l’Education nationale démontrent un manque de visibilité total et comportent des lacunes indéniables… Je suggère à la place de reculer la rentrée scolaire jusqu’à janvier prochain, tout en optant pour un confinement de trois mois appliqué cette fois-ci à la lettre.
R.A.

■ Quid de l’accès au réseau wifi pour les régions éloignées?
Le plan du ministère de l’Education nationale est tout simplement utopique et ne tient aucunement compte de l’environnement marocain dans son intégralité. Par exemple, en ce qui concerne la connexion réseau, l’on est en droit de se demander si les trois opérateurs actuels couvrent la totalité de notre territoire… Un point qui n’est pas gagné d’avance, quand on sait qu’une conversation téléphonique entre deux individus habitant la même région est très souvent brouillée et manque de fluidité. Comment donc se dérouleront ces cours à distance?! Par ailleurs, quid des enfants dont les parents n’ont pas les moyens de s’offrir un abonnement wifi ou bluetooth? Enfin, pour les familles habitant en pleine campagne sans télévision ni réseau, l’Etat a-t-il prévu un plan B? Navrant…
B.S.
■ Retour à l’âge de pierre
Et si le vaccin tarde à être commercialisé au sein du Royaume, l’école sera-t-elle suspendue Ad vitam æternam? Ce serait un véritable retour à l’âge de pierre. Tandis que bon nombre d’autres pays annoncent le retour du système d’enseignement scolaire en mode présentiel pour éviter une année blanche aux effets désastreux, notre gouvernement craint toujours les prochaines vagues du Covid.
Mais se cacher ne constitue en aucun cas la solution, il faut au contraire affronter ce virus qui provoquera de toute manière tôt ou tard des dégâts collatéraux.
Z.K.

                                                                           

■ Licenciements de la RAM: Sur quels critères?
Il serait fort intéressant de savoir si ces licenciements économiques obéissent à un protocole préétabli ou sont réalisés tout bonnement à la tête du client.
B.Z.

■ Décès de Touria Jebrane : Une grande perte pour le Royaume
Que Touria Jebrane repose en paix! Le décès de l’actrice, qui a vécu une vie pleine de rebondissements et de succès, laissera un grand vide dans l’histoire du Maroc contemporain.
N.L.

                                                                           

Et d’autres réactions

■ Hôtels: La crise ne fait que commencer
Le secteur du tourisme – avec à sa tête l’hôtellerie - vit une crise d’une gravité jamais vue depuis l’indépendance! Plus le temps passe, plus les retombées s’avèrent dramatiques, tant au niveau économique que social… Et la chaîne des faillites des différents établissements ne fait que commencer!
M.M.

■ Classement de Shanghai: Le Maroc ne fait pas le poids!
Pourquoi le Maroc cherche à tout prix à figurer dans le classement de Shanghai alors qu’il ne fait absolument pas le poids face aux autres pays dans ce domaine? Une première position tout d’abord, cela se travaille! Par exemple, Paris-Saclay a gagné des places cette année en regroupant plusieurs universités sur son campus afin de devenir plus compétitif en termes de masse critique. Par ailleurs, les établissements marocains n’ont absolument pas les mêmes moyens financiers que ceux des autres régions du monde. A titre d’exemple, le budget d’Harvard est supérieur à celui de notre ministère de l’Education! Sans un enseignement de qualité et des moyens nécessaires, le Maroc n’est actuellement pas au niveau de ses concurrents, qu’il s’agisse de la performance de ses étudiants ou de son corps professoral…
B.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc