×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5824 Le 17/08/2020 | Partager

• Titrisation: Label’ Vie va lever 431 millions de DH
Le groupe de grande distribution va céder un portefeuille de 20 actifs immobiliers au Fonds de placements collectifs en titrisation «FT IMMO LV II» géré par Maghreb Titrisation. Le règlement de gestion du Fonds vient d'être agréé par l'Autorité du marché des capitaux qui a aussi visé le document d’information. Le montant de l'opération est fixé à 430,9 millions de DH. La souscription aux obligations s'étalera du 24 au 26 août. L'émission est prévue le 2 septembre prochain. Il s'agit de la deuxième opération de titrisation de Label’Vie après celle de 2014. Le produit de la présente opération contribuera au financement de son développement.
J.R.

• ANRE: Les nominations suscitent une vive polémique!
La publication au Bulletin officiel des noms des nouveaux membres de l'Agence nationale de régulation de l'électricité a suscité une levée de boucliers auprès de plusieurs partis politiques. Les premières réactions ont concerné les noms désignés par Habib El Malki, président de la Chambre des représentants. Plusieurs groupes parlementaires ont appelé El Malki à tenir une réunion urgente pour se pencher sur «les circonstances de ces nominations dont les membres du bureau de la Chambre n'ont pas été informés».
M.A.M.

 • Professionnels du transport: Versement des primes
Le ministère de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'eau vient d'annoncer le début du versement des primes allouées dans le cadre du programme de renouvellement du parc automobile, en faveur des professionnels du transport, dont les dossiers ont été déposés précédemment auprès des services extérieurs du département. A noter que les professionnels seront avisés ultérieurement des conditions pour bénéficier du programme de renouvellement du parc de véhicules au titre de l'année 2020. L'Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a consacré à ce programme un budget estimé à 153 millions de DH.
F.Z.T.

• Locations vides: La tendance s'inverse
Selon le tensiomètre locatif de Mubawab, la tendance baissière des loyers d'appartements vides, observée depuis début 2019, s’inverse. Au second trimestre, les prix ont fait un bond de 10% en moyenne. Le bond en avant s'inscrit tout de même dans la continuité de la baisse, car en glissement annuel, nous sommes toujours dans le recul des prix. Pour les villas, en revanche, les loyers sont sur une stabilité annuelle, avec une chute de 6% au second trimestre.
M.Ko.

• Covid-19: L’OMS inquiète de la situation au Maroc
La situation sanitaire au Maroc inquiète l’OMS. Le pays fait face à une hausse des infections au nouveau coronavirus, avec plus de 1.000 cas enregistrés quotidiennement depuis quelques jours. «La tendance est à la hausse, à la fois en nombre de cas et en décès», tient à préciser le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une visioconférence depuis Genève. «Le Maroc devrait faire plus, notamment pour inverser la tendance haussière que nous observons actuellement…», a-t-il ajouté.
F. Z. T.

• Pharmaciens: Le rappel à la loi
Les pharmaciens protestent après plusieurs fermetures administratives d’officines. Ces fermetures ont été décidées par le ministère de l’Intérieur lorsque le pharmacien ou un employé est contrôlé positif à la Coronavirus. La règle qui est appliquée est le risque de contagion. Mais aussi la présence, en personne, du pharmacien. Cette dernière est une obligation (présence du pharmacien diplômé en personne) que l’on applique depuis des décennies. Quoiqu’il en soit, le Dr. Lahbabi, président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens, a souligné que la pratique de la fermeture peut gravement nuire «à la continuité des services sanitaires» pour les populations. C’est pour cela, rappelle-t-il, que la loi prévoit explicitement le remplacement du pharmacien malade par un «pharmacien de garde».
N.S.
 
• Youssef Amrani en campagne
L’ambassadeur du Royaume, Youssef Amrani, en poste en Afrique du Sud, vient de lancer une campagne d’informations sur les vérités et mensonges autour du Sahara marocain. Rappelons que c’est dans ce pays que la justice s’est crue en devoir de saisir un navire transportant du phosphate destiné à la Nouvelle Zélande et provenant du Maroc. Une ONG basée en Grande Bretagne avait longuement pisté le bâtiment en attendant qu’il se trouve dans les eaux sud-africaines, où elle a utilisé la fake news classique: tout le phosphate marocain se trouve au Sahara et l’OCP le pille. La réalité est que Phosboucraa est une petite exploitation non rentable, subventionnée par les autres mines pour des raisons sociales, Ces autres mines, à elles seules, comptent 75% des réserves mondiale.
N.S.

• Virus: Paris et Marseille en zone rouge
Le gouvernement français a placé vendredi 14 août, au matin, Paris et toutes les Bouches-du-Rhône (département de Marseille) en zone rouge. Cette classification place ces régions sous l’autorité directe et sans appel du préfet (équivalent du gouverneur). On s’attend à un sérieux retour en arrière par rapport aux libertés obtenues en France depuis la mi-juin. L’explication donnée est que le virus circule très vite et s’attaque à la population jeune. Apprécié pour ses positions de bon sens, le journaliste Jean Quatremer a commenté: «Les petits dictateurs se sentent pousser des ailes ».
N.S.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc