×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Ventes automobiles : Les professionnels veulent limiter la casse

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5818 Le 06/08/2020 | Partager
Révision à la hausse des prévisions à plus de 125.000 voitures écoulées à fin 2020
Le marché s’inscrit dans une tendance haussière depuis juin
meilleurs_classements_des_meilleures_marques.jpg

La tendance haussière dans laquelle s’est inscrit le marché des ventes automobiles depuis deux mois ne profite pas forcément à toutes les marques. Dacia qui est le leader du marché ne profite que faiblement en progressant de 1,9% alors que Renault réalise plus de 20% de hausse et Peugeot 8,35% 

C’est une prouesse que réalise le marché automobile depuis le mois de juin. Les ventes de voitures neuves se sont, comme nous l’annoncions dans notre édition du 5 août 2020, fortement redressées au cours des deux derniers mois. «Le marché est parvenu à enregistrer une augmentation de plus de 10% par rapport à la même période de 2019 (ndlr: 14.377 véhicules vendus toutes catégories confondues pour le seul mois de juillet)», se réjouit Abdelouahab Naciri, vice-président de l’Association des importateurs de voitures au Maroc (Aivam) et DG de Scama (importateur-distributeur Ford).
Dans cette progression, il n’intègre pas la clientèle des loueurs qui représente pas moins de 20% des ventes de véhicules pour particuliers (précisément les citadines). Etroitement liée au secteur du tourisme, sinistré par la Covid-19, la location courte durée notamment est, en effet, en stand-by. «Ce qui explique que la demande des loueurs ne se manifeste toujours pas. Pour le moment, ils n’achètent tout simplement pas», confie Naciri à L’Economiste. En attendant, d’autres achètent. Il s’agit, selon le VP de l’Aivam, des personnes qui avaient l’intention d’acquérir une voiture avant le confinement et qui ne pouvaient pas. Il constate que le besoin de mobilité est encore plus important avec la pandémie puisque «les gens (ceux qui peuvent se le permettre) privilégient les déplacements individuels au détriment des transports en commun». Naciri est convaincu que cette demande va se maintenir pour les prochains mois et que le marché va augmenter sauf catastrophe (un second confinement). Au point de revoir à la hausse les prévisions de ventes pour 2020. «Au lieu des 90.000 ventes initialement prévues au plus fort de la crise, je pense que le marché devrait se rapprocher des 125.000 ou des 130.000 unités écoulées d’ici à la fin d’année», pronostique-t-il. Ce qui ramènerait la baisse à -25% au lieu des -40% précédemment prévus. Ce serait un moindre mal! 
Pour parvenir à de tels résultats, les acteurs du marché se sont lancés dans des campagnes de promotions avec des offres globales incluant crédit gratuit, différés de paiement, traites offertes, entretien gratuit… «Si ces promotions devraient se poursuivre, elles n’iraient pas au-dessous du niveau qui permet à l’importateur de préserver un minimum de rentabilité, sachant que les constructeurs, eux, n’ont pas baissé leurs prix», laisse entendre Naciri.

«Le Media d’après?»: Des personnalités des médias s’expriment

Animé par la volonté de contribuer au débat sur l’avenir des médias à l’ère de la crise Covid, Le Media a donné la parole à dix personnalités du paysage médiatique marocain, dont Nadia Salah du groupe Eco-Médias (L’Economiste, Assabah, Atlantic Radio), pour décrypter les enjeux de cette crise mondiale inédite pour la profession et proposer des pistes de relance. Avant d’être éditée dans le cadre d’un recueil, la contribution de chaque personnalité a été publiée sur les plateformes sociales de Le Media. Le recueil est aujourd’hui disponible en version téléchargeable sur le site de la plateforme conseil en communication éditoriale (www.lemedia.ma).

Moulay Ahmed BELGHITI      

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc