×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Hygiène, dépistage: Comment se comportent les ménages face à la pandémie

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5807 Le 20/07/2020 | Partager
97% disposent de masques, 68% de produits désinfectants
Près de 9 Marocains sur 10 accepteraient de faire un test de dépistage

La quasi-totalité des Marocains dispose de masques de protection. Les deux tiers, de produits désinfectants, indique le dernier rapport du HCP (2e panel) sur l’évolution des comportements socioéconomiques et préventifs des ménages face à la pandémie de Covid-19. Entre avril et juin dernier, la proportion des ménages disposant de bavettes et de masques de protection s’est améliorée passant de 73 à 97%.

hygiene-depistage-07.jpg

La proportion des ménages ne disposant pas de produits désinfectants est de 32% en juin, contre 51% en avril. Elle s’élève à 47% parmi les ménages ruraux, 37% pour les ménages occupant un logement sommaire

En milieu urbain, les chiffres ont progressé de 81 à 99% et de 57 à 93% en milieu rural. La part de ceux qui en disposent en quantité suffisante s’est élevée de 33 à 80%. Le pourcentage des ménages disposant de produits désinfectants est passé, quant à lui, de 49 à 68% à l’échelle nationale. Dans le détail, le taux d’équipement s’est hissé à 76% en ville. En milieu rural, 50% des ménages sont équipés, enregistrant un bond de 20%.

En juin, une bonne moitié (53%) disposaient de produits désinfectants en quantités suffisantes, contre 40% deux mois avant. Les chiffres contrastent avec le constat sur le terrain aux premières heures du confinement (entre mars et avril), où le marché manquait de masques.

Selon le HCP, les ménages continuent unanimement à adopter les gestes barrières pour se protéger contre la Covid-19 en période de déconfinement: 87% continuent à pratiquer le lavage régulier des mains au savon, 78% à porter des masques ou bavettes, 47% évitent les poignées de main et les salutations physiques, 31% veillent au respect des mesures de distanciation physique ou encore 27% désinfectent régulièrement les surfaces et objets susceptibles d’être infectés.

Le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb a appelé, il y a quelques jours de cela, à respecter davantage les mesures de prévention. D’autant plus que le relâchement s’est sévèrement fait sentir au lendemain du déconfinement sanitaire: attroupements dans des souks, plages, magasins, ou dans la rue sans masques…

A Tanger, le ministère de l’Intérieur a confiné à nouveau, depuis le 12 juillet dernier, les quartiers de Mesnana, Jirari, Benkirane, Mers El kheir et Mghogha après la hausse des cas de Covid. L’enquête révèle que 1 ménage sur 10 a un proche ou quelqu’un du voisinage atteint.

Au terme de la 3e semaine du mois de juin, 2,2% des ménages rapportent un cas confirmé de Covid-19 au sein de leurs réseaux familiaux, 5,4% dans leur environnement géographique immédiat et 1,9% parmi leurs connaissances (amis ou collègues). Selon le ministère de la Santé, le Maroc enregistre 17.015 cas confirmés, 2.126 cas actifs, 14.620 guéris, 269 décès, sur plus de 990.514 dépistages à la date du samedi 18 juillet 2020 à 18h00.

hygiene-07.jpg

La quasi-totalité des Marocains dispose de masques de protection, les deux tiers de produits désinfectants

En ce qui concerne le dépistage, 9 Marocains sur 10 (87,3%) accepteraient de faire un test. Les citadins (11,6%) plus que les ruraux (7%), les femmes (16,2%) plus que les hommes (8,7%) et les personnes âgées (14%) plus que les jeunes de 15 à 29 ans (8,3%). De même, si un vaccin contre la Covid-19 était disponible, 2 Marocains sur 3 l’auraient utilisé. Au total, 89% des ménages accepteraient d’être vaccinés, précise l’enquête du HCP, 87% de citadins et 93,4% de ruraux.

Evidemment, après plus de trois mois de confinement éprouvant, la vie a repris peu à peu ses droits. La première activité des ménages a été de rendre visite à leur famille. Un ménage sur 4 compte voyager, 80% prévoient, comme mode d’hébergement, le séjour chez la famille.

Viennent ensuite la location de résidence, le logement secondaire et les centres d’estivage, hôtels, campings, auberges. Cependant, le manque de moyens et le risque de contamination empêchent les ménages de voyager. Plus de 7 ménages sur 10 (71,5%) ne comptent pas voyager pendant les prochaines vacances d’été.

Afin de relancer le tourisme national, plusieurs mesures sont proposées par les ménages: désinfecter et aseptiser régulièrement les sites touristiques pour 52,3% des ménages, contrôler l’application des mesures de protection dans les résidences de location (37,5%), renforcer les mesures de contrôle du personnel et des clients (34,2%), mettre les masques et les produits désinfectants à la disposition des clients (32,3%), lancer des offres promotionnelles (30,8%), réduire le nombre de clients (25,5%) et renforcer la communication afin de rétablir la confiance des clients (18%).

Modeste KOUAME

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc