×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Stationnement: Casablancais, attention voici les nouveaux tarifs!

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5803 Le 14/07/2020 | Partager
3 DH pour les voitures, 5 DH pour les camions et 2 DH pour les bicycles
Tout dépassement doit être signalé
stationnement-casa-03.jpg

Les affiches fixant les tarifs de parking doivent obligatoirement être placardées à l’entrée des parkings. La police administrative fera des contrôles inopinés pour sévir contre les contrevenants

A Casablanca, les tarifs de stationnement sont soumis au bon vouloir des gardiens de voitures. Les Casablancais sont à leur merci notamment en cette période estivale où le tarif d’une place de parking atteint des sommets (allant jusqu’à 20 DH à la corniche). Pour mettre fin à ces abus, la commune urbaine de Casablanca vient de fixer les tarifs de stationnement à Casablanca, afin que les usagers et les automobilistes soient informés des réglementations en vigueur.

«Il existe deux types de stationnements de véhicules à Casablanca, les premiers étant gérés par la SDL Casa-Baia, avec les horodateurs, à Roches Noires, Sidi Belyout, Anfa et Maârif, au tarif de 2 DH/heure», explique Mohamed Bourrahim, 5e vice-président du conseil et élu de Sidi Moumen, chargé de la mobilité.

Le second type de parkings est loué par la commune sur le reste des arrondissements. «Le tarif, par arrêté fiscal municipal, est fixé à 3 DH pour les véhicules de tourisme, 5 DH pour les camions et 2 DH pour les bicycles, motorisés ou non. Ces tarifs, valables pour n’importe quelle période de stationnement,  peuvent augmenter la nuit», poursuit Bourrahim. Les tarifications, précise l’élu, sont placardées sur des affiches pour information du public, appelé à signaler tout dépassement à la commune. Une rubrique sur le portail (casablancacity.ma) est dédiée aux plaintes des citoyens.

Et c’est à la police administrative que revient le contrôle des parkings concédés. Celle-ci voit ses prérogatives étendues au stationnement (en plus de l’occupation du domaine public, l’hygiène et l’urbanisme). Les gestionnaires de parkings contrevenants devront payer des pénalités en vertu de l’arrêté municipal qui régit les parkings. 

Pour rappel, l’offre de parking s’est enrichie à Casablanca avec l’ouverture du site situé boulevard Rachidi, en plein centre de la capitale économique et au cœur de son quartier administratif. Un parking très vaste, si l’on en juge par sa capacité: 20.000 m² pour 710 places de stationnement, et dont la gestion et l’exploitation sont confiées à la SDL Casa Baïa.

Aziza EL AFFAS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc