×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5802 Le 13/07/2020 | Partager

• La refonte des Finances au Conseil de gouvernement
Le prochain conseil de gouvernement abordera la réorganisation du ministère de l’Economie et des finances, qui regroupe aujourd’hui trois départements. Il s’agit notamment de celui de la Fonction publique et la réforme de l’administration ainsi que celui des Affaires générales et de la gouvernance, intégrés au ministère des Finances à la suite du dernier remaniement ministériel. Au menu du conseil également, un exposé de Nadia Fettah sur le plan de relance du tourisme, suivi d’un autre sur la situation du secteur coopératif.
M.C.

• Immobilier: Les amendements adoptés
La Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI), dont le président Taoufik Kamil est membre de la première Chambre du Parlement, a réussi à faire adopter deux importants amendements au projet de loi de finances rectificative. Le premier concerne l’élargissement de la réduction de 50% des droits d’enregistrement aux acquisitions de biens immeubles à hauteur de 2,5 millions de DH au lieu de 1 million de DH (Cf. L’Economiste n°5801 du 10 juillet). Le second porte sur l’extension de six mois supplémentaires du délai de livraison des logements sociaux dans le cadre des conventions dont l’échéance coïncide avec la période allant du 20 mars au 31 décembre 2020. Ce qui porte ce délai à un an au lieu de six mois comme prévu initialement.
H.E.

• Bonnes perspectives pour le marché de la dette privée
Selon  CDG Capital, «les perspectives s’affichent prometteuses compte tenu, de l’importance des retombées, particulièrement en 2020, ainsi que l’amélioration des conditions de financement». De plus, le marché bénéficiera de la bonne orientation de certaines variables, sous l’effet de la pandémie Covid-19, principalement le fort creusement prévu du déficit de liquidité bancaire et la hausse des besoins de financement des entreprises et établissements publics.
M.A.B.

«Le Cercle des Experts»

Parce que l'expertise reste un marqueur fort du contenu que L'Economiste propose à ses lecteurs, la rubrique «Tribune» prend à partir de cette édition, le nom du «Cercle des Experts». Alimentées par des contributeurs externes à la rédaction et qui font référence dans leurs domaines respectifs (décideurs, personnalités politiques ou économiques, chercheurs...), ces pages permettent  d'apporter un éclairage ou une analyse pertinente sur un sujet d'actualité. En raison du nombre important de propositions que votre journal reçoit régulièrement, il nous semble important de préciser que nous donnons la priorité aux articles de qualité tant du point de vue de la forme que du fond. Que nos lecteurs se rassurent, conscient de l'importance du débat d'idées et de la nécessité de donner la parole à l'ensemble des composantes de la société marocaine, L'Economiste ne compte pas s'enfermer dans le piège des opinions exclusivement autorisées. Nous continuerons donc de proposer d'autres espaces participatifs: d'un côté «Opinions et débats» pour les essais personnels et autres billets d'opinion, de l'autre le «courrier des lecteurs» dédié aux réactions plus courtes.

• Enquête CGEM sur les impacts économiques Covid-19
Après avoir réalisé son baromètre sur les impacts économiques de la crise sanitaire en avril dernier, la CGEM lance une deuxième enquête pour déterminer l’évolution des retombées du coronavirus sur les activités de ses membres au 31 mai. Le dernier délai pour y participer expire ce lundi 13 juillet à 18h.
H.E.

• Ouverture partielle des frontières: Les agences de voyages exclues
Les agences de voyages qui tablaient sur l’ouverture partielle des frontières pour reprendre du poil de la bête ont essuyé une douche froide. Elles ne pourront pas commercialiser les billets d’avions de Royal Air Maroc (RAM) ni d’Air Arabia d’ailleurs. Selon un professionnel, «Ces vols ne s’affichent pas sur le système de réservation Amadeus». Beaucoup d’agences de voyages ont renvoyé leurs salariés chez eux vendredi. Le réseau commercial de RAM a été pris d’assaut par les voyageurs qui font la file à l’extérieur au mépris des règles de distanciation physique.
H.E.

• OCP: Rabat accueille l'UM6P en septembre
Du nouveau pour la rentrée universitaire! Le groupe OCP lance à Rabat la Faculté de gouvernance, des sciences économiques et sociales (FGSES) de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P). Un campus spécialisé dans les champs disciplinaires au cœur des questions de politiques publiques. Cette école d’excellence qui dispense un enseignement en relations internationales, sciences politiques, économie et sciences sociales comportementales, contribue à former les leaders de demain. Les lauréats seront aptes à définir et appliquer des politiques publiques plus efficientes et au plus près des attentes des populations.
A.R.

• RAM renforce ses fréquences Casa-Dakhla et Casa-Laaâyoune
Relancé le 25 juin dernier, les vols au départ de Casablanca et à destination de Laâyoune et Dakhla ont enregistré une forte demande. A raison de 5 fréquences par semaine, RAM passe désormais à 7 fréquences par semaine, soit une fréquence par jour, sur ces deux lignes domestiques.
 T.E.G.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc