×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5801 Le 10/07/2020 | Partager

■ Une autre star en difficulté

boohoo-01.jpg

L’entreprise de e-commerce en mode, Boohoo fait de la publicité pour l’économie durable et vient de se faire prendre avec une usine de «semi-esclavage»
Après Wirecard, le spécialiste allemand des paiements en ligne, c’est l’anglais Boohoo, vendeur en ligne de vêtements de mode, qui est menacé. Des enquêtes journalistiques ont fait apparaître que chez au moins un de ses fournisseurs, les conditions de «travail sont proches de l’esclavage», y compris sur le territoire britannique, à Manchester; pas de distanciation sociale, pas de masque et pire encore, le salaire fixé à la moitié du salaire minimum (cela rappelle certaines usines marocaines). Cette découverte est tombée juste au moment où la police a effectué une opération spéciale anti-esclavage industriel dans la région. La cotation de Boohoo a perdu 45% dans la première journée du scandale et presque autant le lundi suivant.
Boohoo, créée en 2009 est entrée en bourse en 2014, où elle a multiplié par 7 sa valeur. Elle a attiré des investisseurs pourtant réputés prudents comme Black Rock et les fonds scandinaves, tous très soucieux de leur image. Les promoteurs de Boohoo faisaient valoir que leur succès était dû à la flexibilité de leur modèle productif. Enfin, précisons que Boohoo offre toujours de livrer des commandes marocaines, via un autre site européen.

■ Le cadeau du parlement
Le parlement de l’Union européenne a donné plus que les instances communautaires en voulaient pour la défense commerciale. Tout recours auprès de l’OMC est impossible, puisque Trump refuse de désigner les juges habilités à produire des jugements. La situation est donc bloquée dans les instances supranationales. Le Parlement européen a donc décidé de donner à la Commission et au Conseil les pouvoirs pour riposter contre des attaques commerciales. Pour aller vite dans la riposte, les élus dis­pensent la Commission et les Etats membres d’attendre un appel à l’OMC. L’avis d’un simple panel suffira. A la riposte peuvent s’ajouter ou se subs­tituer des mesures de rétorsion, pures et simples.
Autre possibilité, l’introduction des services, droits d’auteurs… Un domaine où Washington est encore plus hargneux, si bien que les membres de l’UE redoutent d’entrer dans ce mécanisme. Des «autolimites» à la sou­veraineté stratégique que voulaient se donner les membres de l’UE lors de la pandémie de la Coronavirus.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc