×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Ambassadeurs: Redéploiement stratégique

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5799 Le 08/07/2020 | Partager
Jeu des chaises musicales dans les capitales africaines
Abu Dhabi, Alger, nouvelles nominations pour des pays stratégiques
Une grande partie des désignations concerne des diplomates de carrière

Donner un nouveau souffle aux représentations diplomatiques du Maroc. C’est ce qui ressort de la nomination de nouveaux ambassadeurs par le Souverain, lors de la réunion du Conseil des ministres, tenue lundi dernier à Rabat.

Au total, 19 ambassadeurs en plus du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, ont été nommés par le Roi. Cette fois, le nombre des politiques est moins important par rapport aux diplomates de carrière.

conseil-du-gouvernement-098.jpg

La vague de nominations royales des ambassadeurs a concerné essentiellement des diplomates de carrière, ayant fait leurs preuves dans les différentes représentations diplomatiques du Maroc (Ph. MAP)

Une grande partie des nouveaux ambassadeurs sont des purs produits du ministère des Affaires étrangères, ayant fait leurs preuves dans des représentations à l’étranger, dans des Organisations internationales, ou au sein des directions de l’administration centrale.

L’Afrique est l’une des principales régions concernées par ce mouvement dans les chancelleries, notamment avec des changements de postes pour certains ambassadeurs, dont le rôle est décisif dans la mise en œuvre de la politique africaine du Maroc. C’est le cas notamment de Hassan Naciri, qui quitte Bamako vers Dakar.

Idem pour Idriss Isbayene qui remplace Naciri au Mali, après un mandat à la république de Guinée. Parallèlement, les nominations royales ont également concerné certaines capitales stratégiques. C’est le cas notamment d’Abu Dhabi, avec la désignation de Mohamed Hamzaoui, ancien ambassadeur auprès de l’autorité palestinienne et doyen du corps diplomatique en Palestine. Il remplacera Mohamed Ait Ouali, qui devra rejoindre l’ambassade du Maroc à Alger.

En Europe, l’une des principales nominations concerne le Royaume-Uni. Abdeslam Aboudrar sera remplacé dans ce poste par Hakim Hajoui. Au niveau de l’administration centrale, Mounia Boucetta, qui avait déjà assuré le poste de secrétaire d’Etat auprès du ministère des Affaires étrangères, prendra en charge le secrétariat général de ce département.

■ Mounia Boucetta: Retour au bercail
Diplômée de l’Ecole Mohammedia des ingénieurs, Mounia Boucetta a fait ses preuves au sein de l’Administration, en assurant plusieurs postes au ministère du Commerce et de l’Industrie, en tant que directrice puis en tant que secrétaire générale de ce département. On lui doit notamment la modernisation du système des petits commerces traditionnels. En 2013, elle se lance dans une nouvelle expérience dans le groupe CDG, avant d’être nommée au gouvernement El Othmani, en 2017 en tant que secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères. Elle a quitté le gouvernement lors du remaniement d’octobre 2019.

■ Mohamed Hamzaoui: Un doyen à Abu Dhabi

mounia-boucetta-098.jpg

C’est vers une capitale stratégique que s’envole Mohamed Hamzaoui. Ancien ambassadeur directeur du bureau de la représentation du Royaume auprès de l’Autorité palestinienne et doyen du corps diplomatique en Palestine depuis 2014, il est attendu sur une série de dossiers liant les deux pays. Surtout qu’il s’agit d’un fin connaisseur des subtilités des relations entre le Maroc et les pays arabes. Avant la Palestine, il avait officié en tant que vice-ambassadeur du Maroc en Tunisie, puis chargé des affaires par intérim et consul général dans le même pays. Hamzaoui est un pur produit du ministère des Affaires étrangères, où il a occupé notamment les postes de conseiller et de chef de service de communication et des médias.

■ Mohamed Ait Ouali: Un spécialiste du monde arabe à Alger

mohamed-ait-ouali-098.jpg

Ancien ambassadeur du Maroc aux Emirats Arabes Unis et au Bahrein, Mohamed Ait Ouali a été chargé de nouvelles missions au niveau de la représentation diplomatique à Alger. Diplômé en philosophie de l’Université du Caire, Ait Ouali a occupé différents postes dans plusieurs capitales arabes, notamment en Egypte et en Tunisie. Il a également assuré la fonction de délégué permanent du Maroc auprès de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (Alecso). Il a également publié plusieurs ouvrages, dont celui sur «la philosophie politique de la pensée arabe».

■ Nabila Freidji: Nouvelle orientation pour une «femme d’affaires»

nabila-freidji-098.jpg

Pur produit de l’enseignement marocain, avec des diplômes de l’Ecole Roi Fahd de Traduction et de l’ISCAE, Nabila Freidji a démarré sa carrière dans le privé, notamment dans le secteur bancaire. Elle s’est convertie par la suite dans le domaine de l’industrie publicitaire. Elle s’est fait également remarquer lors de son passage à la CGEM, lors des mandats de Miriem Bensalah Chaqroun. La nouvelle ambassadrice du Maroc en Norvège a occupé notamment le poste de présidente de la Commission des relations internationales au sein de la CGEM.

■ Driss Isbayene: Un connaisseur des dossiers africains

driss-isbayene-098.jpg

Le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali est un véritable connaisseur des dossiers du continent, où il a officié en tant qu’ambassadeur en République de Guinée, Sierra Leone et Liberia. Isbayene a d’abord fait ses preuves au sein des services du ministère des Affaires étrangères, notamment à la direction des Affaires africaines et asiatiques. L’un de ses premiers postes à l’étranger était celui de chef adjoint de mission à l’ambassade du Maroc en Ethiopie. Il a également représenté le Maroc en tant que délégué à l’OMC à Genève, où il a notamment présidé le groupe du travail africain sur le commerce, l’investissement et le tourisme.

M.A.M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc