×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Rachat de Fater par Dislog Food: Le Conseil de la concurrence donne son visa

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5799 Le 08/07/2020 | Partager
Les trois premiers producteurs détiennent 86% des parts de marché
Le régulateur estime que la transaction ne perturbera pas l’industrie

Le Conseil de la concurrence vient de donner son feu vert à l’acquisition de la totalité des actions de Fater Morocco par Dislog Food. Sollicité pour émettre un avis sur les risques de concentration économique, le Conseil a validé l’opération. Sa décision a été publiée au dernier Bulletin officiel (n°6895).

vente-javel-098.jpg

Entre 2013 et 2018, les ventes de javel ont enregistré une progression annuelle de 3,3% pour atteindre 361 millions de DH avant de marquer le pas en 2019 avec une baisse de 2,2%

Basée à Mohammedia, Fater Morocco est une filiale de l’italien Fater SPA et spécialisée dans la production de l’eau de Javel sous la marque Ace. Le contrat d’investissement entre Dislog Food et Fater Morocco avait été signé le 12 février 2020 et notifié au Conseil de la concurrence le 2 mars pour accomplir les diligences prévues par la loi dans les cas de concentration économique. Et au sens de l’article 11 de la loi 104-12 sur la liberté des prix et de la concurrence, il s’agit bien d’un cas de concentration économique.

Ce qui justifie le contrôle de l’opération par le Conseil et s’applique au cas de Fater Morocco dont 100% des actions ont été rachetées par Dislog Food. D’autant que comme le prévoit la réglementation, le chiffre d’affaires total hors taxes réalisé au Maroc par les deux entreprises dépasse 250 millions de DH.

Dislog Food est le pôle industriel du groupe H&S Invest Holding, propriétaire de plusieurs filiales: HMI (production de Tide sous licence Procter &Gamble), CHO Maroc (production d’huile d’olive en partenariat avec le tunisien CHO), Edita Food Industries Maroc (production de biscuits) et Selman (importation et conditionnement du thé).

En tant qu’acquéreur indirect de Fater Morocco, H&S Invest Holding, maison mère de Dislog Food, détient d’autres entités dans divers secteurs: distribution à travers Dislog (40 marques commerciales), prestations logistiques (Bulding Logistics Services BLS), transport routier (Comptoir Service), Research&Quality Consulting (études de marchés), commerce électronique (B2B via la plateforme chari.ma).

Autant de données justifiant l’examen par le Conseil de la concurrence de l’opération de concentration issue de l’acquisition de Fater par Dislog Food. Le délai de 10 jours accordé aux tiers après publication de l’avis de concentration n’a fait l’objet d’aucune observation de la part des autres intervenants du secteur.
L’analyse concurrentielle s’est focalisée sur divers aspects, notamment les impacts en termes de distribution en gros, de fret routier, de prestations logistiques et d’études de marché. De plus, entre 2013 et 2018, la production d’eau de Javel a connu une progression annuelle de 3,3%. Le chiffre d’affaires de l’année 2018 a culminé à 361 millions de DH, avant d’enregistrer une légère baisse de 2,2% en 2019, à 353 millions de DH.

Un marché qui se caractérise par une forte concentration entre trois entreprises (Vital, Distra et Fater Morocco) qui contrôlent  86% de parts de marché. L’acquisition de la filiale marocaine de Fater ne devrait pas entraîner de changement dans la répartition du marché car la position dominante du fabricant de javel n’est pas due à son acquisition par Dislog Food. Elle remonte à plusieurs années déjà.

Les investissements projetés par H&S Invest Holding devraient permettre à Fater de se diversifier et renforcer la concurrence dans le secteur de la production de l’eau de javel. La distribution d’Ace est principalement assurée par Dislog SA du temps où la marque appartenait à Procter&Gamble et après son rachat par Fater Morocco en 2014. En effet, les deux parties étaient liées par un contrat de distribution allant de septembre 2015 à septembre 2020.

Pas de crainte pour la stabilité du marché

L’acquisition de Fater permettra à Dislog Food de réaliser des économies d’échelle qui seraient répercutées sur le prix de vente au consommateur. Les sociétés concurrentes disposent de leurs propres canaux de distribution. D’ailleurs, la part de marché de Dislog SA dans la distribution en gros des produits d’hygiène et de nettoyage ne dépasse pas 15%. Il est donc impossible que le marché de la distribution soit fermé du fait de l’opération de concentration en raison de l’existence d’autres concurrents: Damandis, FGD, LVE, Zyne Distribution. La capacité de négocier de grandes surfaces, qui sont des canaux incontournables, jouera le rôle de régulateur de la concurrence. Une conclusion qui pousse le Conseil de la concurrence à valider définitivement le rachat de Fater Morocco par Dislog Food.

Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc