×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Analyse

Examens du baccalauréat: Amzazi met le turbo

Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:5787 Le 22/06/2020 | Partager
A 10 jours de la dernière ligne droite, tout le dispositif en place
441.238 candidats dans la course cette année
La répartition par branche évolue
saiid_amzazi.jpg

Dernière ligne droite pour le bac. Dans ces conditions exceptionnelles, l’examen est maintenu contrairement à d’autres pays qui ont préféré l’annuler. C’est dire l’ampleur du challenge que doit relever le ministre de l’Education nationale, dans un contexte marqué par le maintien de l’état d’urgence sanitaire 

SAAID Amzazi est hanté par le bac. Il n’y a pas un jour qui passe sans qu’il se déplace dans une région ou une autre pour constater et vérifier les préparatifs mis en place pour cet examen qui n’est pas comme les autres. Pour cause de pandémie, les cours présentiels suspendus en mars et remplacés par l’enseignement à distance. Dans ces conditions exceptionnelles, l’examen du bac est maintenu contrairement à d’autres pays qui ont préféré l’annuler. C’est dire l’ampleur du challenge que doit relever le ministre de l’Education nationale, dans un contexte marqué par le maintien de l’état d’urgence sanitaire. C’est dans cette ambiance chargée de stress que le Maroc entame la dernière ligne droite pour le passage de cette épreuve décisive pour des centaines de milliers de jeunes. Pour cette édition qui se déroule du 3 au 9 juillet, selon les filières, ce sont pas moins de 441.238 élèves qui s’apprêtent à relever le défi de décrocher le sésame pour les études supérieures. Sur ce total, 318.917 sont scolarisés dont 64% viennent de l’enseignement public (282.048) et 8% du système privé (36.869). Devant le Conseil de gouvernement du jeudi dernier, Saaid Amzazi a donné davantage de précisions comme la part des filles qui représentent 49% de l’ensemble ou celle des scolarisés qui sont 72% à côté des candidats libres qui sont 28% (122.321).

  • Nouveautés pour cette édition
bac2020.jpg

Dernière ligne droite pour l’examen du bac. Dans ces conditions exceptionnelles, l’examen est maintenu contrairement à d’autres pays qui ont préféré l’annuler. C’est dire l’ampleur du challenge que doit relever le ministre de l’Education nationale, dans un contexte marqué par le maintien de l’état d’urgence sanitaire

Cette année, le ministère a apporté des changements. Ainsi, dans le domaine de l’encadrement et de la communication, il a réactualisé le guide du candidat au bac, avec l’envoi par voie électronique de documents sur les sujets des années passées, le dossier d’orientation post-bac et une copie de la loi punissant la fraude lors des examens scolaires. Le département a tenu à organiser des séances de soutien et de renforcement des capacités et la préparation des examens à travers le portail électronique. Il s’agit également de donner la possibilité aux candidats d’accéder gratuitement au portail de l’enseignement à distance. De même, des séances de corrections des épreuves des années passées sont programmées sur les chaînes de télévision. En outre, un compte a été activé pour répondre aux questions des candidats ([email protected]). Au menu aussi, l’envoi des convocations aux candidats pour passer l’examen du bac à travers le site Taalim.ma et moutamadris.ma.

  • Conditions adaptées pour les handicapés et les détenus

Par ailleurs, le ministre a précisé que le nombre de candidats à besoins spécifiques ne sont pas en reste. En effet, selon leur handicap, ils bénéficient de formules adaptées aux conditions de passage et de correction. Pour cette édition, ils seront 539 candidats contre 402 en 2019. Les détenus dans les établissements pénitentiaires ont également le droit de passer leurs bacs. Ainsi, ils sont 856 candidats, répartis sur 46 centres d’examens, plus exactement 107 salles ordinaires et une salle de sports couverte.

bac2020_1.jpg
 
  •  Les ressources humaines en place

Au niveau central, le ministère a mobilisé des ressources supplémentaires pour la préparation des épreuves. Ainsi, il a constitué 178 commissions, comprenant 1.040 membres chargés de rédiger 534 sujets. Sur le plan régional, il a préparé 100 salles couvertes, 145 amphithéâtres et 1.910 établissements scolaires. D’autres ressources sont mobilisées. C’est le cas des personnes qui sont déjà en concentration, isolées du monde extérieur, sans téléphone ni connexion internet. En effet, l’équipe technique chargée de l’impression et de la reproduction des épreuves est composée officiellement de 228 personnes, en plus de 107 membres en réserve en cas d’imprévus. A cela s’ajoutent 91.143 éléments chargés de la surveillance et 31.281 de la correction des copies.

  •  Les épreuves en deux étapes

Pour minimiser les prises de risques sanitaires et optimiser l’utilisation des lieux de déroulement des examens, le ministère s’est vu contraint, cette année, d’organiser les épreuves en deux étapes. D’abord les étudiants du pôle «lettres, sciences humaines et enseignement originel» passeront le bac les 3 et 4 juillet. Ensuite, ceux du pôle scientifique, technique, économique et professionnel auront l’examen entre les 6, 7 et 8 juillet autant pour les candidats scolarisés que libres. Les résultats seront proclamés le 15 juillet. Quant à la session de rattrapage pour les différentes filières, elle aura lieu les 22, 23 et 24 juillet et les résultats annoncés le 29 juillet. Pour les candidats libres, la date de l’examen régional unifié de la 1re année du bac est fixée au 1er et 2 juillet. La session de rattrapage aura lieu entre les 20 et 21 juillet. Quant à l’examen régional unifié de la 1re année du bac pour les élèves scolarisés, il aura lieu les 4 et 5 septembre prochains.

  •  Les mesures barrièresde prévention au menu

Le département d’Amzazi et les Académies régionales Education formation attirent l’attention des candidats à être à la hauteur de la gravité de la pandémie et de ses ravages au Maroc et dans le monde. Il est donc impératif de respecter les mesures de prévention mises en place afin de garantir la sécurité sanitaire des candidats et du personnel mobilisé pour les épreuves du bac. A l’entrée des espaces, ils ont prévu la prise de température des candidats, le respect de la distanciation sociale et la mise en place de mécanismes organisationnels. A cela s’ajoute la disponibilité des gels désinfectants pour les candidats, avec obligation de se désinfecter les mains et de porter un masque de protection. Tout échange de fourniture entre candidats sera interdit.

Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc