×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Casablanca: Lydec s’explique sur les factures «exorbitantes»

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5783 Le 16/06/2020 | Partager
Pas d’agents de relève durant 3 mois
Les consommations estimées sur la même période 2018/2019
Reprise de l’activité relève à partir du 1er juin

«Mes factures d’eau et d’électricité sont anormalement élevées, alors que je n’étais pas chez moi durant plus de 3 mois», témoigne une cliente de Lydec. Mauvaise surprise pour beaucoup de Casablancais, dont notamment ceux confinés en dehors de la ville: les factures des 3 derniers mois ne correspondent pas à la consommation réelle de milliers de ménages.

Pis encore, les établissements dont les activités sont en arrêt depuis le mois de mars dernier comme les cafés-restaurants, hammams, salons de coiffures... sont également obligés de s’acquitter de factures estimées sur la base de la même période d’activité normale. «J’ai dû payer 37.000 DH de frais d’électricité sur 3 mois alors que le salon est fermé», témoigne la propriétaire d’un salon de coiffure.

Lydec fait face depuis quelques semaines à une pluie de plaintes de Casablancais mécontents. En cause, les factures des mois de mars, avril et mai jugées «exorbitantes». Avec le retour à la normale, beaucoup doivent s’acquitter de redevances diverses: loyers, frais d’écoles, abonnements, échéances bancaires ... S’y ajoutent les factures d’eau et d’électricité.

Le délégataire de la distribution de l’eau, l’électricité, l’assainissement et l’éclairage public du Grand Casablanca vient de réagir. «La lecture des consommations d’eau et d’électricité sur les compteurs, distribution et encaissement des factures a été suspendue durant la période du confinement. Lydec a donc procédé à l’estimation des consommations de ses clients en se référant à l’historique de la même période des 2 dernières années 2018 et 2019», est-il expliqué. A compter du 1er juin, Lydec a repris l’activité de lecture des index des compteurs pour déterminer les consommations réelles d’eau et d’électricité des clients.

«Cette lecture des index des compteurs a permis de déterminer le volume réel de leurs consommations depuis la dernière date de relève de leurs compteurs effectuée avant le confinement sanitaire jusqu’à la dernière date de la relève réalisée en juin», précise le gestionnaire délégué.

En conséquence, les factures précédentes, établies sur la base d’une estimation des consommations, sont ainsi régularisées dans les factures des clients de juin sur la base de leurs consommations réelles.

«Consciente que certains clients sont impactés par ce contexte difficile, Lydec reste solidaire et pourra accorder, au cas par cas et à titre exceptionnel, à ceux qui le souhaiteraient des facilités de paiement», ajoute une source chez Lydec.

La demande doit être adressée via le centre de relation clientèle, par téléphone (au 0522312020) ou par mail ([email protected]). L’application mobile peut également être utilisée pour envoyer les demandes de régularisation, sans oublier le site web (https://client.lydec.ma).

Mode opératoire

LE volume global des consommations réelles des clients pendant la période de confinement est réparti par mois, en déduisant les montants correspondant aux consommations estimées précédemment. Deux cas peuvent se présenter :
- La consommation réelle établie sur la base d’une lecture effective du compteur du client est supérieure aux estimations précédentes, la différence sera donc prise en compte dans la facture de juin.
- La consommation du client est inférieure aux estimations précédentes, un avoir sera mis à sa disposition ou réutilisé pour le règlement des prochaines redevances.

Aziza EL AFFAS

 

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc