×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5782 Le 15/06/2020 | Partager

■ Madrid, ciel ouvert le 22 juin

aereports-082.jpg

L’Espagne, qui fait partie des trois pays européens les plus touchés par la Covid-19 (plus la Norvège) a annoncé la fin de «l’état d’alerte» pour le 21 juin 2020. Le gouvernement conservateur a eu des difficultés à faire admettre cette prolongation au Parlement. Celui-ci se montre pointilleux sur la question des libertés civiles. En revanche, le gouvernement de Pédro Sanchez fera porter des masques à la population, «jusqu’à ce qu’on découvre le vaccin». Rappelons que l’Espagne est déjà en campagne pour retrouver une partie de ses touristes. Le ciel sera ouvert dès le 22 juin. Ils étaient presque 88 millions l’année dernière et ont apporté des recettes de 92 milliards d’Euros.

■ Contrefaçon en Europe, la meilleure des croissances

daoune.jpg

La contrefaçon importée en Europe aurait coûté 416.000 emplois et 19 milliards d’euros de manque à gagner en 2019, a estimé l’Office de l’Union européenne pour la Propriété intellectuelle. Il compte aussi que les importations illégales valent 121 milliards d’euros. Les domaines les plus touchés sont  les marques, la high-tech , les cosmétiques et soins personnels (14% du total), le secteur des vins et spiritueux, le secteur pharmaceutique et le secteur des jeux et jouets. Et, c’est récent, les pesticides. La contrefaçon étant aussi sur le net. Au printemps dernier, une opération conjointe entre l’UE et les USA a saisi 36.000 noms de domaines où s’écoulaient des marchandises contrefaites ou frelatées: médicaments, films, musique, émissions de télé, logiciel, boissons alcoolisées…

■ Livres/France: 80 millions d’euros
Le gouvernement Macron a mis en place un plan d’aide aux libraires et éditeurs, pour un montant de 80 millions d’euros (870 millions de DH). Ce soutien ne concernera pas les plateformes de distribution de livres comme Amazon.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc