×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Impôts: Oups et re-oups!

Par Jihad RIZK | Edition N°:5779 Le 10/06/2020 | Partager

Le 9 mars 2020, par l’opération PROV ATD 194/2020, la perception de Sidi Maarouf a retiré une somme importante d’un compte bancaire privé, soit 13.846,99 DH. La banque, la BMCI, n’a pas averti son client. Pas plus que la perception n’a averti son contribuable. Quatre jours plus tard, le 13 mars, la perception de Sidi Maarouf a remboursé la somme, au centime près, mais toujours sans prévenir sa victime. L’histoire n’est pas finie. Ce même 13 mars 385,00 DH ont été siphonnés sur le même compte pour… «frais ATD». Pour autant qu’on puisse comprendre, la perception de Sidi Maarouf qui n’en est pas à ses premiers exploits, s’est trompée. Mais au lieu de s’excuser, elle efface sa faute et laisse à sa victime une addition de 380,00 DH à payer. Quant à la banque, elle a manqué à ses devoirs puisqu’elle n’a pas averti son client de l’Appel à Tiers Détenteur, client auquel elle prélève, chaque mois, 107,10 DH de frais divers!
J.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc