×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Comment les salles de sport seront déconfinées

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5775 Le 04/06/2020 | Partager
Un plan sanitaire pour la reprise à l’examen
La réouverture est prévue au plus tard d’ici fin juin
Les professionnels pointent les difficultés financières liées à la suspension d’activité

Les préparatifs du déconfinement se poursuivent. Aujourd’hui, c’est au tour des salles de sport de préparer leur réouverture. A l’instar d’autres espaces collectifs, ces établissements ont suspendu leurs activités depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire.

salle-de-sport-075.jpg

En attendant l’annonce de la date de reprise des activités, les responsables des salles de sport sont penchés sur la mise en conformité de leurs établissements aux conditions de prévention, notamment en termes de marquage, de désinfection… (Ph. Bziouat)

Une rencontre a été tenue cette semaine entre Othman El Ferdaouss, ministre de la Jeunesse et du Sport, et les propriétaires des salles, qui se sont organisés au sein de l’Association marocaine des professionnels du fitness et de la remise en forme. L’objectif de cette réunion est de «trouver des solutions pour relancer l’activité de ces établissements dans le respect des conditions de sécurité et de prévention sanitaire», explique Driss Chraibi, propriétaire d’une enseigne et membre de cette association.

A l’instar d’autres professionnels du secteur, il met l’accent sur l’importance de la reprise de l’activité pour préserver les postes de travail. Chaque salle de sport emploie en moyenne une quinzaine de personnes. La réunion avec le ministre de tutelle a permis de se pencher sur le plan de déconfinement des salles.

«L’association a élaboré un plan sanitaire qui a été soumis au ministère, qui a également préparé un document dans ce sens. Il s’agit pratiquement des mêmes orientations qui visent à assurer la sécurité et la protection des adhérents et des employés», selon Chraibi. Pour l’instant, aucune date n’a été fixée pour la réouverture des salles. Les plans sanitaires doivent d’abord être validés par les autorités, notamment le ministère de la Santé.

Les professionnels tablent sur une reprise avant la fin du mois en cours. Ils estiment qu’ils auront plus de visibilité d’ici lundi prochain, soit la veille de l’échéance de la 3e période de l’état d’urgence sanitaire. Certains espèrent que la reprise soit effective dès le 11 juin prochain. «Cela est conditionné par la validation du plan sanitaire», précisent des professionnels.

Entre-temps, les préparatifs sont menés au niveau de ces établissements, notamment en matière de marquage, pour garantir le respect de la distanciation sociale, de désinfection des lieux et des équipements… D’autres mesures sont également prévues pour limiter les risques, comme la diminution du nombre des participants aux différents cours dispensés au sein de ces établissements.

Avant la rencontre avec El Ferdaouss, les membres de la nouvelle association, en cours de création, se sont réunis pour faire le point sur les problèmes du secteur durant cette conjoncture exceptionnelle. Tenue par visioconférence, elle a connu la participation des propriétaires et DG des clubs et associations de fitness et de bien-être au Maroc.

«Toutes les interventions sont revenues sur les difficultés d’ordre financier», est-il indiqué. Deux commissions ont été mises en place, notamment pour l’élaboration du plan d’action sanitaire, soumis au ministère, et pour le suivi du dossier juridique de la nouvelle association.

Organisation

Au-delà des enjeux du déconfinement, la nouvelle représentation du secteur des salles de sport ambitionne de se pencher sur le volet fonctionnel, ainsi que sur les enjeux de la profession. Cette entité vise à assurer «le partage d’expérience et l’unification des efforts». L’idée est également de pouvoir «mieux se faire entendre par les autorités». Cette association rassemble une cinquantaine d’enseignes avec plus de 80 salles de sport ou points de vente. Il s’agit d’entreprises structurées, qui assurent des emplois et se conforment aux exigences de la réglementation en vigueur, selon des responsables de cette association. En face, le secteur compte plus de 3.000 salles de sport, qualifiées d’informelles. Celles-ci sont généralement créées sous forme d’associations au niveau des quartiers, souvent aménagées dans des caves ou sous-sols d’immeubles. Pour l’instant, les modalités de déconfinement de cette catégorie d’établissements ne sont pas encore connues. Ils devront certainement être soumis aux orientations prévues par le plan sanitaire élaboré par le ministère de la Jeunesse et du Sport.

M.A.M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc