×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Art solidaire, de jeunes talents à protéger

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5761 Le 14/05/2020 | Partager
Plus de 60 artistes professionnels associés à cette initiative
Des œuvres d’art à un prix exceptionnel de -20%

Au moment où nous avons, plus que jamais, besoin de culture et d’art pour supporter le confinement, le secteur connaît l’une des plus grandes crises  qui lui ait été donné de vivre.  Arrêt net des manifestations culturelles dans les espaces publics, report ou annulation des festivals, concerts, ainsi que de la totalité des expositions artistiques prévues en 2020. 

beaux-arts-061.jpg

Du jour au lendemain, des artistes, médiateurs culturels, managers, régisseurs, ingénieurs son… et autres professionnels de la culture se sont retrouvé en chômage technique, le plus souvent sans aucun filet de sécurité. D’autant plus que  la majorité des jeunes artistes aux différents programmes sociaux de compensation entrepris par les institutions nationales.

Dans ce contexte aussi délicat, Ilyass Alami-Afilal, un  professionnel de la communication culturelle, et plus de 60 artistes reconnus lancent une grande opération intitulée «Beaux-arts Solidarité Maroc 2020» Le projet inédit a pour objectif de venir en aide aux étudiants et récents lauréats des beaux-arts, aux jeunes talents autodidactes, et à des jeunes artistes étrangers réfugiés au Maroc.

Il s’agit tout simplement d’une opération caritative de vente d’œuvres d’art, d’artistes reconnus, confirmés ou émergents dont le fruit sera versé intégralement aux 5 dernières promotions de lauréats des 2 instituts d’Arts plastiques au Maroc (Tétouan et Casablanca) et à des jeunes artistes en situation précaire.

mahi-binebine-061.jpg

Mahi Binebine, 2019. Sans titre. Cire et pigment sur bois 80 x 80 cm, proposé par Beaux-arts solidarité (Ph. BAS)

Pour l’organisateur de cette opération de solidarité, «ces jeunes talents n’ont en ce moment aucune visibilité sur leur avenir. Ils ont très peu de moyens pour la préparation de leurs travaux de fins d’étude. Et beaucoup d’entre eux manquent du minimum de ressources vitales nécessaires en ces temps difficiles de crise sanitaire que nous vivons. Notre devoir à tous est de ne pas laisser se faner leurs talents naissants, leurs énergies créatrices, et leur foi en leur avenir!». Les acheteurs pourront faire l’acquisition  d’œuvres d’art  à un prix exceptionnel de -20%, livrées avec certificat d’authenticité établi par l’artiste.

L’équipe de bénévoles constituée autour d’Ilyass Alami-Afilal, se chargera de la coordination de l’ensemble du processus: organiser la vente sur internet, (confinement oblige), assurer la logistique de commercialisation et de promotion sur les réseaux sociaux, fournir la certification des œuvres par leurs auteurs, gérer les réservations d’œuvres, les livraisons, ainsi que la validation des candidatures, et la distribution des aides.

La plate-forme internet Beaux-Arts Solidaires Maroc (www.artsolidaritymorocco.com) propose  une exposition virtuelle s’étalant de la période du 8 au 18 mai, mettant en avant de jeunes talents,  tout autant que de grands artistes contemporains  tels que Mahi Binebine, Mounat Cherrat, Monia Abdelali, Hassan Hajjaj ou encore Amina Agueznay.

A.Bo
     

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc