×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

De bonnes sources

Par L'Economiste | Edition N°:5742 Le 16/04/2020 | Partager

• Attention à la relocalisation industrielle!
La crise Covid-19 bouleverse tous les concepts de la mondialisation, les flux, l’import-export… Elle pousse les Etats à repenser leur politique industrielle dans une logique d’indépendance et d’autonomie, tous secteurs confondus.  Dans ce même contexte, la France s’apprête à relocaliser ses  industries. D’ailleurs, la Caisse des dépôts, bras financier de l'Etat français, se dit prête à contribuer au financement de relocalisations d'entreprises, a déclaré le numéro un de l'institution, appelant à réfléchir en termes "d'indépendance nationale" à une nouvelle organisation industrielle et publique ». Autrement dit,  le Maroc devra s’attendre au pire dans l’industrie automobile, l’aéronautique…».

A.R.

• Matières premières: La Fnbtp persiste et signe
Dans un courrier adressé, mardi 14 avril, au chef du gouvernement, la Fédération nationale du BTP s’inquiète au sujet d’un «problème de fourniture sur chantiers». Elle ajoute également que «plusieurs usines de matières premières sont soit fermées, soit refusent de livrer leurs marchandises et exigent un paiement d’avance. Ce que la trésorerie des entreprises ne permet pas». Sur un autre registre, la Fnbtp se plaint du traitement des demandes de report des échéances bancaires, «la majorité des établissements de crédit exigeant des «garanties souvent impossibles à satisfaire».

H.E.

• Visa: Le plafond des transactions sans contact relevé
Visa relève le plafond des transactions sans contact et sans code PIN de ses cartes. Ainsi la limite de la méthode de vérification des cartes a été augmentée à 400 DH pour permettre aux consommateurs d'utiliser simplement leur carte, leur téléphone portable ou leur appareil portable sans contact pour effectuer des achats importants. Visa travaille actuellement avec les banques locales et les partenaires du secteur des services financiers pour la mise en œuvre de cette nouvelle limite sans code PIN. Une limite qui représente une augmentation de 74% par rapport au montant actuel de 230 DH.

M.A.B.

• Policy Center: Un think tank sur les implications du Coronavirus
Outre la publication de son rapport annuel, le Policy Center se positionne aujourd’hui à l’avant-garde de la recherche et de l’analyse prospective sur les implications du Coronavirus en Afrique. Un think tank  a été  dédié à la réflexion et l’analyse de la pandémie du Coronavirus. Le site web du Policy Center rassemble l’ensemble des publications sur le sujet. Les équipes du Policy Center se sont renforcées avec 41 senior fellows (chercheurs associés) du Nord comme du Sud et 71 collaborateurs.

A.R.

• Concurrence: Deux plaintes rejetées dans l’assurance et un marché public
Le Conseil de la concurrence a décidé l’irrecevabilité de deux plaintes. La première émane du Syndicat national du transport touristique au Maroc. Elle porte sur des présumées pratiques anticoncurrentielles dans l’assurance du transport touristique. La Compagnie d’assurance de transport (CAT) et la Mutuelle des assurances des transporteurs Unis (MATU) ont été mises en cause par le plaignant. Les motifs de l’irrecevabilité de sa saisine n’ont pas été communiqués. La deuxième saisine provient de Désert Marocain S.A.R.L au sujet d’un appel d’offres sur le gardiennage et la surveillance des locaux scolaires et administratifs. Ce marché public a été lancé par  la direction provinciale de Taza du ministère de l’Education. La plainte a été déclarée irrecevable. Fallait-il saisir la Commission nationale de la commande publique? Elle émet des avis et se prononce sur les réclamations des opérateurs: 260 saisines de 2018 à 2019 (cf. L’Economiste n°5703 du 21 février 2020).

F.F.

• Télétravail: Un guide pour les administrations publiques …
Le ministère des Finances vient d’éditer un guide pour le télétravail dans les administrations publiques. L’objectif est de garantir la continuité des opérations à distance tout en assurant la sécurité des données.

A. Na

•  … Et accompagnement gratuit pour les TPE   
Pour apporter sa contribution à la lutte contre la crise du Covid-19, le spécialiste de la sécurité des systèmes d’information, Capvalue, propose ses services gracieusement pour les TPE. Les très petites structures peuvent ainsi bénéficier d’un accompagnement gratuit pour déployer le télétravail, selon un protocole prenant en compte les risques liés à l’accès aux données à distance. Les TPE sont invitées à prendre contact avec l’entreprise via cette adresse: [email protected].

A.Na  

                                                                    

Le Canard enchîné place le Maroc en modèle

Le célèbre, et fort critique, hebdomadaire français, Le canard enchaîné du mercredi 15 avril, parle «d’un exploit qui fait rêver dans l’Hexagone».

canard-enchaine-042.jpg

                                                                    

• Marocains bloqués à l'étranger: La Commission des Affaires étrangères se saisit du dossier

 

Les membres de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants a tenu, hier mercredi, une réunion pour examiner le dossier des Marocains bloqués à l'étranger, suite à la fermeture des frontières dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. Lors de cette réunion, les députés ont interpellé Nezha El Ouafi, ministre délégué en charge des MRE, sur la situation préoccupante de cette communauté de plus de 7.000 personnes.

M.A.M.

• RAM: Pourquoi les réservations en ligne reprennent?
Plusieurs clients de Royal Air Maroc se disent surpris et étonnés de voir la compagnie reprendre les réservations en ligne sur sa plateforme avec des dates de vols programmés à partir du 1er mai. Sachant que les frontières aériennes resteront fermées à cette date-là et, par ricochet, les avions devront rester au sol, sauf miracle. Contactées par L’Economiste, les responsables de RAM confirment la réactivation des réservations en ligne pour début mai prochain. «Toutes les compagnies doivent maintenir leurs systèmes de programmation. Les systèmes ne peuvent être supprimés même si les vols sont suspendus. Plus encore, la réactivation des réservations en ligne s’explique aussi par une décision de la tutelle, le ministère du Transport aérien, qui fixe l’arrêt d’activité jusqu’au 30 avril. Mais pas au-delà, pour le moment». Et d’ajouter, la reprise des réservations et ventes de billets en ligne est adoptée par l’ensemble des compagnies aériennes, car elles doivent faire tourner leurs systèmes. C'est une obligation.

A.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc