×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5740 Le 14/04/2020 | Partager

• L’Espagne retourne partiellement au travail
Profitant d’une tendance à la baisse du nombre de morts causés par la pandémie du coronavirus, l’Espagne a desserré d’un cran son confinement en autorisant une reprise partielle du travail. Lundi, le bilan quotidien de la pandémie dans ce pays est passé à 517 morts, le chiffre le plus bas depuis le 20 mars. Ce qui porte le total des décès dans le pays le plus endeuillé d’Europe après l’Italie à 17.489 tués.
Pour tenter de relancer une économie fragile tout en évitant un rebond des contagions, les autorités espagnoles ont annoncé la distribution, dans les métros et les gares, de dix millions de masques aux personnes obligées d’emprunter les transports en commun. La reprise du travail, qui est bien entamée en Chine, est toutefois loin d’être à l’ordre du jour dans de nombreux autres pays. En France, le président Emmanuel Macron compte annoncer une prolongation du confinement généralisé, au moins jusqu’au 10 mai.
• USA: Le chômage bat des records
La crise économique déclenchée par la pandémie aux Etats-Unis rappelle les images de la Grande Dépression, avec ses millions de chômeurs et ses entreprises sur la déroute. Depuis la mi-mars, ce sont chaque semaine des millions de personnes qui s’inscrivent au chômage: 6,6 millions de nouveaux inscrits du 29 mars au 4 avril, après un record de 6,8 millions de nouvelles demandes la semaine précédente. En seulement trois semaines, le marché du travail qui s’affichait au meilleur de sa forme depuis 50 ans s’est effondré.
Une situation qui a forcé 16,7 millions de personnes à remplir un dossier de demande d’allocation. Les entreprises américaines sont en effet contraintes de licencier à tour de bras, étouffées par la brusque chute de l’activité liée aux mesures de confinement pour tenter d’enrayer la spirale des infections et des décès. L’administration Trump, le Congrès et la Banque centrale se sont mobilisés pour tenter de stopper l’hémorragie à coup de milliers de milliards de dollars.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc