×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Industrie auto: «Pas de reprise avant 2021!»

Par Amin RBOUB | Edition N°:5739 Le 13/04/2020 | Partager

Selon des analystes européens, la reprise de l'industrie auto et des ventes de voitures ne pourra s'opérer, au meilleur des cas, qu'en 2021. D'ici là, tout dépendra de la dynamique de reprise de l'indus­trie chinoise. Pour 2020, il manque encore un catalyseur pour que les consommateurs repartent à l'achat. Le constat aujourd'hui est que l'arrêt d'activité inquiète les constructeurs. Le premier réflexe après le dé-confi­nement serait donc le déstockage. Ce qui retardera la reprise écono­mique. Une chose est sûre, "l'hori­zon n'est pas l'année 2020, qui est désormais une année perdue, mais 2021 qui devrait être la véritable an­née de rebond, si rebond il y aura". De l'avis d'experts, «l'après-corona­virus pourrait tout à fait accélérer la transformation du rapport à la mobi­lité. Il n'est pas du tout certain qu'on retrouve le dynamisme du passé. Il y a désormais un plafond de verre sur le secteur». Autrement dit, le secteur de l'industrie auto au Maroc devra laisser des plumes cette année. Tous les objectifs de production et à l'export seraient compromis.
A.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc