×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Economie

Ouverture du Parlement: Les Conseillers prennent le relais

Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:5736 Le 08/04/2020 | Partager
Dispositif organisationnel pour faire face à la pandémie
Présence limitée au chef du groupe et à 2 membres maxi­mum
Contrôle du gouvernement par secteur, en relation avec le Covid-19

Une semaine après les dépu­tés, les Conseillers se remettent au travail à leur tour. En effet, le pré­sident de la Chambre des conseillers et les membres du bureau ont tenu une réunion en visioconférence, lundi dernier consacrée à l’examen des modalités de l’ouverture de la session du printemps du Parlement, prévue le 10 avril. Ils ont également étudié les conditions exceptionnelles pour l’organisation des travaux de la Chambre au cours de cette période, marquée par les ravages causés par la pandémie du Covid-19.

La Chambre des conseillers s’est finalement greffée au dispositif mis en place par la Chambre des repré­sentants. Ainsi, l’ouverture de cette session est programmée pour le vendredi 10 avril à 16 heures. Le bureau de la Chambre s’est engagé à prendre les mesures barrières en vue de garantir la sécurité des par­lementaires et du personnel.

Le dis­positif qu’il compte mettre en place donne la priorité aux projets de loi et aux questions liées à la lutte contre le coronavirus. Tout en insistant sur le caractère exceptionnel de cette période, l’arsenal retenu prévoit plusieurs composantes dont les plus importantes sont les suivantes:

■ Présence limitée: A l’instar de leurs collègues à la Chambre des représentants, le bureau a opté pour une formule provisoire de présence lors des séances plénières. Elle se limitera au chef du groupe ou du groupement parlementaire ou celui qui le remplace, en plus de deux autres membres au maximum.

■ Contrôle sélectif du gouver­nement: la Chambre des conseillers compte coordonner avec l’exécutif pour l’organisation des questions orales hebdomadaires. Elle a choi­si d’interpeller les ministères en relation directe avec la gestion de la pandémie Covid 19. Il s’agit de la Santé, l’Intérieur, les Finances, l’Agriculture, le Commerce et in­dustrie, et l’Emploi. L’idée est de programmer un secteur chaque semaine pour discuter d’un thème central, sur la base d’une question par groupe ou groupement parle­mentaire.

■ Menu des séances mensuelles de politique générale: La première rencontre avec le chef du gouverne­ment est arrêtée. Saâdeddine El Oth­mani devra venir à la Chambre des conseillers le 21 avril à 11 heures pour discuter des moyens mis en place pour affronter la pandémie et son impact sur la situation écono­mique et sociale du pays.

■ Travail législatif tourné vers le Covid-19: Selon l’approche rete­nue, la Chambre accordera la prio­rité aux textes en relation avec les contraintes de la situation actuelle et les moyens mis en oeuvre pour limiter l’impact de la pandémie. Ce travail se fera en accord avec le gouvernement.

■ Les commissions per­manentes à effectif réduit: La Chambre a fait le choix de limiter la présence dans les réunions des commissions spécialisées à un seul membre de chaque groupe et grou­pement parlementaire. Toutefois, les bureaux de ces commissions sont invités à donner l’opportunité aux autres membres de la Chambre de contribuer aux débats à travers le système de la visioconférence.

■ Les activités parlementaires non urgentes reportées: Le bureau a décidé de les différer à d’autres occasions. C’est le cas du rendez-vous de la séance plénière consa­crée à la discussion du rapport de la Cour des comptes de 2018. L’ajour­nement a également été décidé pour les missions d’information, les forums parlementaires, les confé­rences, les journées d’études et les sessions de formation.

■ Accès très limité: L’entrée de la Chambre des conseillers sera très contrôlée au cours de cette pé­riode exceptionnelle. Ainsi, il a été décidé de limiter l’accès aux seuls parlementaires, employés. Les vi­sites du siège de la Chambre sont annulées.

Autres mesures barrières

parlement-copvid-19.jpg

Les membres du bureau ont insisté sur le respect de la distance entre les personnes à l’intérieur de la Chambre. Ils exigent de désinfecter l’hémi­cycle, les salles de réunions des commissions perma­nentes et le reste des espaces de la Chambre. Ils veulent que l’administration de la Chambre veille à fournir des désinfectants et du gel hy­dro-alcoolique à l’entrée des salles de réunions et des autres dépendances. Ils recommandent également la mise en place d’un détecteur de température à l’en­trée de la Chambre. L’objectif est d’identifier les cas présentant des symptômes. Toutes ces mesures seront effectuées sous la supervi­sion d’un médecin.

M.C.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc