×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Economie

Coronavirus - Masques: Une première initiative gratuite à Tanger

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5725 Le 24/03/2020 | Partager
Yara Confeccion fabrique des masques lavables et réutilisables
Déjà 3.000 unités distribuées gratuitement aux forces de l’ordre et aux professions exposées
La capacité de production tourne autour de 2.000 masques/jour
production-masques-025.jpg

La société Yara, spécialisée dans le prêt-à-porter féminin a décidé de se lancer dans la fabrication de masques de protection qu’elle distribue de manière gratuite aux forces de l’ordre et aux épiciers (Ph. YA)

Parer au manque de masques de protection, tel est le pari de la société Yara Confeccion. La société installée à Tanger a lancé la production de ces instruments indispensables dans la lutte contre la propagation du Covid-19 dans un élan citoyen.

Ces masques sont distribués gratuitement aux forces de l’ordre, policiers et forces auxiliaires ainsi qu’aux employés obligés de rester ouverts et de servir le public tels les épiciers, les pompistes, etc. «C’est en regardant les infos, surtout ce qui se passe en Espagne que j’ai eu l’idée de lancer cette initiative» affirme Karim Bendahman, le gérant de Yara Confeccion. Bendahman a partagé l’idée avec les employés qui ont accepté le défi.

Et ce sont eux les premiers à avoir porté ces masques réutilisables à titre d’essai. «Nous avons utilisé des matières naturelles pour leur fabrication comme le coton qui a l’avantage d’être lavable et réutilisable», indique le patron de Yara. Ces masques, pour assurer leur hygiène, sont fabriqués dans une chaîne dédiée et sont stérilisés à plus de 150 degrés Celsius, de quoi éliminer tout type de germe.

A ce jour, Yara a fabriqué plus de 3.000 masques, que ses employés ont eux-mêmes distribué. Actuellement, sa capacité de production atteint les 2.000 masques par jour. Pour Bendahman, seule l’utilisation de masques réutilisables est à même de pouvoir assurer une réponse rapide aux besoins énormes en ces éléments indispensables à la limitation de la propagation des maladies infectieuses. Une tendance que plusieurs pays européens sont en train d’implémenter avec la distribution de masques lavables, dans l’impossibilité de satisfaire la demande.

L’un des freins demeure actuellement la fourniture en matières premières de qualité comme le coton qui reste difficile à obtenir par les temps qui courent. En tout cas, l’initiative de Yara a permis de raviver l’espoir et de prouver que chacun peut contribuer pour vaincre le Coronavirus à sa façon et à la hauteur de ses moyens.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc