×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5714 Le 09/03/2020 | Partager

■ Une accalmie dans la crise migratoire…
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a donné l'ordre aux garde-côtes d'empêcher les migrants de traverser la mer Egée, confirmant une accalmie dans la crise migratoire entre la Turquie et l'UE. Athènes a annoncé la semaine dernière que plus de 1.700 d'entre eux étaient arrivés sur les îles grecques, venant s'ajouter aux 38.000 déjà présents qui surpeuplent les camps de réfugiés dans des conditions de plus en plus précaires. Cette situation tendue a réveillé en Europe le souvenir de la crise migratoire de 2015. Les Européens, qui avaient proposé un milliard d'euros supplémentaire d'aide qu'Ankara a refusé, voient dans la décision d'ouvrir les vannes un chantage politique pour obtenir un soutien occidental aux opérations turques en Syrie.

■ … Et à Idleb en Syrie
La région d'Idleb vit une accalmie au lendemain d'un accord de trêve dans le nord-ouest de la Syrie où Damas tente de reprendre des zones échappant à son contrôle. Ce cessez-le-feu a été conclu la semaine dernière entre la Russie et la Turquie. Alors que le dirigeant syrien Bachar al-Assad s'est dit «satisfait», Washington a annoncé s'opposer à l'adoption d'une déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU soutenant cet accord, la jugeant «prématurée». Déclenché le 15 mars 2011, le conflit syrien a fait plus de 380.000 morts et s'est complexifié au fil des années, avec l'implication de multiples acteurs régionaux et internationaux.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc