×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 186.066 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 230.556 articles (chiffres relevés le 28/5 sur google analytics)
Entreprises

L’OCP mobilise ses troupes pour la communauté

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5711 Le 04/03/2020 | Partager
5.500 collaborateurs engagés pour des programmes à fort impact sur les populations
Objectif : Co-développer un écosystème local et incuber les initiatives de création d’emploi
ocp-produits-du-terroir-011.jpg

Le groupe OCP encourage ses équipes à s’impliquer dans le volontariat au profit des populations locales et des associations, particulièrement pour le développement du terroir (Ph. OCP)

Agriculture, économie soli­daire, industrie, sport, culture… 5.500 collaborateurs de l’OCP se sont engagés au cours des deux dernières années pour co-développer un écosystème local et incuber les initiatives de création d’em­ploi. Ils ont totalisé 16.600 jours de vo­lontariat pour soutenir plusieurs projets et actions sociales.

Le groupe phospha­tier a opté pour cette démarche partant de l’idée de pousser ses collaborateurs à s’impliquer dans leur communauté à travers des actions de volontariat tou­chant à la formation, l’accompagnement des associations ou encore l’entrepre­neuriat.

C’est ainsi que ses équipes se sont en particulier mobilisées pour des projets d’incubateurs sur les métiers de l’écosystème industriel, développement de filières porteuses -comme le quinoa à Youssoufia-, valorisation des terrains miniers, appui à l’économie sociale et solidaire.

D’autres salariés se sont engagés dans des programmes culturels, sportifs et éducatifs, comme la NBA Khouribga et Youssoufia et la réhabilitation des écoles de proximité et le développement socio-économique des villages riverains. Lan­cée en 2018, la dynamique Act4Commu­nity de l’OCP -dont le bilan a été tiré le 3 mars dernier lors d’un forum organisé à Benguerir - a remplacé sa démarche RSE.

Elle se déploie sur deux niveaux: le co-développement de l’écosystème local en incubant et en accélérant les initiatives de création d’emploi innovantes. L’autre niveau d’intervention réside dans le dé­veloppement des capacités des commu­nautés dans plusieurs secteurs.

Ainsi, le programme Act4community a participé à la création du territorial innovation Lab d’Essaouira qui donne de grands résultats en termes de projets et de celui de Rham­na lancé récemment pour lutter contre l’exclusion sociale (Cf. L’Economiste n°5701 du 19 février 2020). Parmi les projets conduits par les équipes d’Act­4community en partenariat avec l’UM6P, le programme de développement de la filière du quinoa à Rhamna et à Youssou­fia.

Plusieurs agriculteurs et coopératives ont bénéficié du programme de dissémi­nation et de formation. La prochaine étape est la création d’unités de valorisation, l’équipement des coopératives en matériel et la dotation des agriculteurs en semence avec un objectif de mise en culture de 250 ha au terme de l’année 2020.

Sur un autre registre, la démarche a mis en place un programme d’appui à l’écosystème entre­preneurial à Rhamna et à Youssoufia par exemple en permettant aux TPE et PME de capter les opportunités de business de l’OCP et en assurant à ces dernières un accompagnement et de la formation.

Le groupe met aussi en place un dispositif achat «contenu local» au profit des TPE locales. Ainsi, 384 TPE locales ont été accompagnées par ce programme global dont 190 ont été adjudicataires de marché OCP.

Incubateur L’Fabrika

C’est un incubateur localisé de la ville de Khouribga qui a vu le jour en 2018 et qui s’est donné pour mission d’encourager l’entrepreneuriat. Pour ce faire, L’Fabrika propose aux jeunes porteurs de projets de la région un processus complet d’accompagnement qui s’étale sur 15 mois. L’incuba­teur industriel les assiste dès la phase d’élaboration du business modèle à la création de l’entreprise ainsi qu’un mentorat technique. L’étape suivante est la mise en relation des TPE avec les bailleurs de fonds et les organismes de financement ainsi qu’avec leur introduction à un panel de partenaires et de fournisseurs OCP. Jusqu’à maintenant, 29 TPE industrielles sont entrées dans la phase d’installation dans les ateliers de l’incubateur.

B.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc