×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 186.066 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 230.556 articles (chiffres relevés le 28/5 sur google analytics)
Economie

Irrigation: Une solution pour économiser l’eau

Par Abdelaziz GHOUIBI | Edition N°:5700 Le 18/02/2020 | Partager
Un rétenteur permet de réduire les pertes dues à l’infil­tration, évaporation et transpi­ration des plantes
Le gain estimé entre 25 et 30% selon l’Inra
Produit autorisé dans l’agricul­ture biologique
irrigation-00.jpg

«Sur l'olivier (région du Haouz), la dose de 4 ml par mètre carré et l’apport de 75% de l’eau d’irrigation a permis une économie de 25% d’eau et une hausse de 32% du rendement», constate l’Inra. Mieux, la croissance des jeunes pousses s’est améliorée de 15%, ce qui se traduira par une meilleure production l’année suivante. Il en est de même de l’amélioration de la teneur en huile: 2,4%

La quête d’économie d’eau gagne en solution. Un produit mis au point en Hongrie fait son entrée au Maroc: «Wa­ter Retainer». Un rétenteur d’eau. Selon ses promoteurs, ce rétenteur d’eau per­met davantage d’économie d’eau. S’il est couplé à la micro-irrigation, l’écono­mie induite atteindrait 70% par rapport à l’arrosage par système gravitaire ou par aspersion.

Pour le moment, les résultats des essais menés par l’Institut national de recherche agronomique, dont L’Econo­miste détient copie, sont probants. Water Retainer permet à lui seul une économie d’eau de 25 à 30% sur diverses cultures et dans les différentes régions du pays. Ce gain résulte de la récupération des pertes dues à l’infiltration, l’évaporation et à la transpiration des végétaux.

De même qu’il absorbe une partie de l’hu­midité de l’atmosphère et la transforme en liquide qui sera conservé dans le sol. Le tout, avec le maintien des mêmes rendements. C’est dire le gain pour les exploitants équipés en système de micro-irrigation qui sont facturés au compteur.

«De plus il s’agit d’un produit d’ori­gine végétale autorisé en agriculture biologique», souligne Mustapha Hansali, PDG de Cali Maroc, importateur exclu­sif. Dès sa mise au point, il a été classé officiellement en tant que conditionneur du sol dont il améliore la structure et les propriétés physico-chimiques. Sa nature le dispense des études toxicologiques exigées pour l’homologation de pro­duits de traitement en agriculture. «D’où l’agrément accordé par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimen­taires (ONSSA)», se félicite Hansali.

Son emploi est très simple, il peut être utilisé par les petits agriculteurs et dans les grandes exploitations, moyen­nant n’importe quel pulvérisateur. Pour­vu que les règles sanitaires soient obser­vées.

Le Water Retainer est déjà autorisé à la vente dans 12 pays dont l’Angle­terre, la Hongrie, l’Inde, la Colombie, le Pakistan, le Kenya, la République de Malte, la Pologne, la Croatie, la Slové­nie, la Slovaquie et le Maroc.

Pour le moment, aucune estimation de son coût n’a été avancée. L’impor­tateur exclusif vient de lancer une cam­pagne de sensibilisation auprès des au­torités concernées et des organisations professionnelles. Dans l’objectif de le subventionner à l’instar du système de micro-irrigation. Son encouragement est jugé incontournable dans la mesure où les achats sont facturés départ usine.

La Hongrie n’ayant pas de façade mari­time, c’est l’importateur qui se charge du transport terrestre et maritime. Or, le coût du transport peut varier selon le mode du fret: conteneur ou palletisation.

En cette année qui se caractérise par un retard des pluies, le pays gagnerait donc à déployer cette solution.

A.G.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc