×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Résultats annuels: IAM fait preuve de résilience

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5699 Le 17/02/2020 | Partager
Des performances stables, à la fois au Maroc et à l’international
La data mobile continue de tirer les performances du groupe
L’amende de l’ANRT de 3,3 milliards de DH a été provisionnée

En un an, Maroc Telecom a augmenté son parc client d’environ 6,5 millions, passant de 61 millions en 2018 à 67,5 millions en 2019. Fruit de l’intégration, depuis juillet dernier, de l’opérateur Tigo Tchad, mais également de l’élargissement du parc mobile et fixe au Maroc.

L’opérateur historique, qui vient de publier ses résultats annuels, maintient ses indicateurs dans le vert, malgré un rythme de croissance un peu plus ralenti. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 36,5 milliards de DH en 2019, en progression de 1,3% (+3,1% en 2018). Le résultat net ajusté part du groupe est resté stable à près de 6 milliards de DH (+0,4%).

Pour sa part, le résultat opérationnel avant amortissement (Ebitda) s’est situé à 18,9 milliards de DH, en augmentation de 6%, avec une marge de 51,8%, en amélioration de 2,3 points. Le groupe explique ses performances globales par l’essor de la data mobile, à la fois au Maroc et dans les filiales à l’international, et par l’optimisation continue de ses coûts.

Les investissements (Capex, hors licences et fréquences) restent en ligne avec les objectifs, s’élevant à environ 6,8 milliards de DH (+2,2%), soit 14,7% du chiffre d’affaires. Tandis que les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) s’établissent à 13,3 milliards de DH, avec une hausse de 33,8%.

resultats-annuels-iam-099.jpg
En 2019, Maroc Telecom a réussi à sortir son épingle du jeu, malgré un contexte difficile, avec un chiffre d’affaires de 36,5 milliards de DH, en hausse de 1,3%, et un résultat net ajusté part du groupe en quasi-stabilité (+0,4%)

Pour 2020, Maroc Telecom prévoit des résultats toujours stables, sauf évènement exceptionnel. Concernant la sanction de 3,3 milliards de DH du 27 janvier dernier, pour cause de pratiques anticoncurrentielles sur le marché du fixe et des accès à internet fixe à haut débit, Maroc Telecom reste laconique.

«Compte tenu du caractère récent, complexe et exceptionnel de la décision reçue, le dossier est toujours en cours d’analyse par Maroc Telecom», mais le groupe a constitué une provision de 3,3 milliards de DH dans ses comptes au 31 décembre 2019.

«Maroc Telecom poursuivra en 2020 ses efforts d’investissement et la digitalisation de ses services, pour améliorer le parcours client et l’efficacité opérationnelle de son organisation», souligne pour sa part le président du directoire Abdeslam Ahizoune.

Par région, le chiffre d’affaires Maroc s’est élevé à près de 21,7 milliards de DH (+1,3%) porté essentiellement par la data mobile. L’Ebitda Maroc a augmenté de 7,3% à quelque 12,3 milliards de DH, avec une marge de 56,7% (+3,2 points). Les flux nets de trésorerie opérationnels ont progressé de 22,7%, pour atteindre 9,4 milliards de DH. Le mobile continue de tirer le marché local. Avec un parc de plus de 20 millions de clients, dont 17,7 millions d’adeptes du prépayé. Le fixe et internet aussi élargissent leur clientèle, avec des hausses respectives de 3,5% et 6,1%.

A l’international, le groupe désormais présent dans dix pays africains compte 43,5 clients. Il y affiche des résultats stables, avec un chiffre d’affaires à 16,1 milliards de DH, un Ebitda à 6,6 milliards de DH. Malgré un contexte concurrentiel et réglementaire difficile sur le continent, et une baisse des tarifs de terminaison d’appel, IAM arrive à sortir son épingle du jeu, en comptant en grande partie sur la data mobile et les services mobile money. 

Les actionnaires d’IAM devraient se partager, à partir du 2 juin 2020, un dividende de 4,9 milliards de DH, contre 6 milliards un an plus tôt, soit 5,54 DH par action, pour un rendement de 3,8%.

Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc