×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Une étude de l'OCDE sur les impacts sociaux des bons-repas au Maroc

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5695 Le 11/02/2020 | Partager

L’Association marocaine des émetteurs de titres de services (ASMECTS) participe à une étude de l’OCDE sur les titres sociaux, en particulier les titres-restaurants et alimentation dans le monde. Introduits au Maroc en 2003,  les «bons-repas» constituent une alternative pour les entreprises qui ne peuvent mettre en place un restaurant collectif. C’est un avantage social qui profite à plus de 50 millions de salariés de par le monde. Outre le Maroc, l’étude de l’OCDE cible six autres pays: Belgique, Brésil, France, Mexique, Roumanie et République tchèque.

H.E.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc