×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    De bonnes sources

    Concurrence: Total Maroc sort de sa réserve

    Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5694 Le 10/02/2020 | Partager

    Total Maroc annonce être concernée par l’enquête en cours auprès du Conseil de la concurrence. Ces investigations portent sur une présumée entente sur les prix dans le marché des hydrocarbures. Des griefs sur des «pratiques restrictives à la concurrence» ont été également adressés au Groupement des pétroliers du Maroc (Cf. L’Economiste n°5617 du 18 octobre 2019). Total Maroc indique «pleinement coopérer» avec l’autorité de la concurrence et «préparer sa réponse». La société cotée en bourse justifie sa communication en renvoyant à la loi sur l’appel public à l’épargne qui impose une communication publique. Total Maroc revendique près de 600 emplois directs, 1,6 million de tonnes de produits pétroliers vendus par an et 300 stations-services. L’entreprise est le 3e acteur du secteur et détient 15% de part de marché.

    F.F. 

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc